Portail battant : prix, pose et conseils d’achat

Quel est le prix d’un portail battant ? Comment poser un portail battant et à quel prix ? Quelle motorisation choisir pour portail battant ? Comment motoriser un portail battant ? Quel est le prix d’un portail battant 4m ? Comment poser un portail battant étape par étape ? Que choisir entre le portail battant et coulissant ? AlloJardin.com vous explique non seulement tout ce qu’il faut savoir sur le portail battant mais aussi comment vous équiper l’acheter et l’installer au meilleur prix.

Le portail battant en détail

Le portail battant est tout simplement le type de portail le plus classique. Il se compose de deux battants (vantaux) qui s’ouvrent vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Notez que les vantaux ne doivent pas empiéter sur la voie publique. Le portail battant se pose en tableau ou en applique.

Le portail battant existe en différents matériaux, présentant tous des avantages et des inconvénients. Vous pourrez, par exemple, vous équiper d’un portail en PVC, d’un portail en bois, alu, fer forgé et acier. Selon le matériau choisi, le prix ne sera pas le même. Le PVC est généralement le choix le plus abordable, tandis que l’acier est souvent celui qui est le plus onéreux.

Portail battant ou coulissant ?

L’autre type de portail est le portail coulissant. Au lieu d’avoir deux vantaux, le portail coulissant se compose d’un seul battant qui ne s’ouvre ni vers l’intérieur ni vers l’extérieur, mais qui coulisse sur l’un des côtés du portail.

Le portail coulissant n’encombre l’avant ou l’arrière du portail lorsqu’il est ouvert, contrairement au portail battant. Par contre il nécessite d’avoir l’espace suffisant sur l’un des côtés. De ce fait, le portail coulissant ne convient pas à tous les aménagements de jardin. Le choix entre les deux dépend donc de la place disponible, mais il s’agit aussi d’une question de préférence esthétique.

Prix portail battant

Critères de prix d’un portail battant

D’un modèle à un autre, le prix du portail n’est pas le même et les écarts peuvent parfois être assez significatifs. Pour comprendre cette différence de prix, il convient de garder à l’esprit les principaux critères qui influencent le coût d’un portail :

  • Ses dimensions : plus il est grand et plus son prix est élevé. Un portail sur mesure sera aussi un facteur important sur le prix final.
  • Ses matériaux : en moyenne, du moins cher au plus cher nous avons le PVC, le bois, le fer, l’alu et l’acier
  • Sa forme : ajouré, semi-ajouré, plein, droit, courbé…
  • Ses finitions : décorations, couleur, moulures…
  • Motorisation ou non : une motorisation augmente le prix

Prix portail battant

Comme nous avons pu le voir, le portail PVC est généralement le plus abordable, avec une fourchette de prix qui oscille entre 150€ et 1500€. Ensuite, nous avons le portail battant en bois dont le prix varie entre 300€ et 1600€. Il est suivi par le portail battant en fer dont certains modèles débutent à 100€, mais avec d’autres modèles pouvant dépasser les 1800€. Le portail battant en alu coûte rarement moins de 350€, tandis que son prix peut parfois dépasser les 4000€. En moyenne, un portail battant en acier coûte entre 400€ et 2500€, mais certains modèles peuvent également dépasser les 5000€.

Gardez à l’esprit qu’il est aussi plus intéressant d’acheter directement un portail électrique, mais que cela augmentera votre budget global.

Prix pose portail battant

Si vous passez par un professionnel pour la pose de votre portail, il faut intégrer le coût de la pose à votre budget global. Le prix de pose d’un portail avec un artisan varie entre 300€ et 600€ selon le professionnel, selon le portail et selon le temps nécessaire à la pose du portail. Nous vous recommandons fortement de faire une demande de devis afin de pouvoir comparer les prix autour de chez vous. Vous éviterez non seulement les mauvaises surprises (artisans peu scrupuleux) et cela vous permettra surtout de pouvoir mieux négocier les tarifs.

Quelle motorisation portail battant choisir ?

Motorisation portail battant : 2 choix possibles

La motorisation d’un portail est possible de 2 manières : la motorisation à vérins et la motorisation à bras.

Dans le premier cas, ce sont donc des vérins qui vont permettre le mouvement des vantaux. Ils ont l’avantage d’être plus discrets que des bras. De plus, ils sont également moins encombrants. Par contre, la vitesse d’ouverture et de fermeture du portail est souvent plus lente. La motorisation à vérins ne convient pas pour les portails battants légers, car la force exercée par les vérins risque de déformer les ventaux.

La motorisation à bras se compose d’un bras mécanique pour chaque battant. Ce système est le plus répandu pour automatiser les portails battants. La vitesse d’ouverture et de fermeture est souvent plus rapide que pour un système à vérins. De plus, la motorisation à bras s’adapte à tous les types de portails. Cette solution s’avère, en revanche, moins discrète et plus encombrante.

À partir de quels critères choisir ?

Pour choisir entre une motorisation à bras ou à vérins pour votre portail, prenez en compte les critères suivants :

  • Le poids du portail
  • La solidité du portail
  • Le sens d‘ouverture
  • La fréquence d’ouverture
  • La vitesse d’ouverture

Avantages et inconvénients

La motorisation d’un portail ne présente quasiment que des avantages. Grâce à elle, plus besoin de se déplacer jusqu’au portail pour l’ouvrir, puisqu’on peut désormais l’ouvrir à distance grâce à la télécommande ou à son smartphone. Une solution très pratique pour ne pas avoir à descendre de son véhicule.

La motorisation renforce aussi la sécurité du portail puisqu’un système bloque plus solidement l’ouverture du portail. Le seul inconvénient de la motorisation est qu’elle augmente le prix du portail. Toutefois, aujourd’hui on trouve des motorisations relativement abordables.

Pose d’un portail battant

Les outils indispensables

Pour ceux qui désirent poser leur portail battant sans passer par un professionnel, voici les outils qui vous seront indispensables en plus du portail : mètre, crayon, tournevis, perceuse-visseuse, serrure, verrou du bas, sabot, cales, serre-joints, perforateur, clés plates et clés à pipe, tasseaux, butée.

Quel type de pose choisir ?

Le portail battant peut se poser en tableau ou en applique. Dans le premier cas, les ventaux se fixent au milieu des piliers et s’ouvrent à 90° maximum. Dans le second cas, les vantaux se fixent à l’extérieur des piliers et s’ouvrent à 180° maximum. Le choix dépend de la longueur des vantaux et de l’espace disponible entre les vantaux, mais également de votre préférence.

Les piliers de portail battant

Cette étape est sans doute la plus complexe. En effet, la pose des piliers demande beaucoup de précision, puisque l’espace entre les deux piliers doit correspondre parfaitement à la largeur du portail. De plus, les piliers doivent être solidement fixés au sol, car ce sont eux qui vont supporter le poids des vantaux ouverts. Il est donc nécessaire de creuser des fondations d’environ 70cm de profondeur qu’il faut remplir de béton. Il faut alors fixer chaque pilier à sa fondation.

Sceller les vantaux

Pour sceller les vantaux, vous aurez le choix entre deux solutions distinctes : le scellement au mortier et le scellement chimique.

Motorisation du portail battant

Commencez par choisir le système de motorisation qui sied le mieux à votre portail. Une sortie électrique près du portail est nécessaire. Si elle n’existe pas, il faut la créer. Ensuite, après avoir pris les mesures nécessaires, il faut installer les deux blocs moteurs, puis les bras ou les vérins. Il ne reste plus qu’à brancher les blocs moteurs au réseau électrique et à tester le système.

Donnez une note !