Veranda Prix : Quel est le prix veranda au m2 ?

En moyenne, quel est le prix veranda ? Combien coûte une véranda avec l’installation ? Quelle est la réglementation veranda ? Quel usage en faire ?  Vers qui se tourner pour faire construire sa véranda ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Faut-il un permis de construire ? Y a t’il une législation particulière pour construire une véranda ? Quels sont les différents types de véranda ? Quels matériaux privilégier pour une véranda design ? L’équipe d’AlloJardin.com s’est pliée en quatre pour vous faire une synthèse de toutes les informations utiles au sujet de la veranda prix et conseils.

Installation veranda : les bons réflexes

veranda prixPour de nombreux français, la véranda est devenue une véritable pièce à vivre supplémentaire. La véranda fait aussi partie des constructions les plus plébiscitées dans l’aménagement de jardin. Dans le prolongement de la maison et du jardin, la véranda est véritablement une pièce en plus qui peut même, parfois, vous éviter un déménagement. Indéniablement, la véranda apporte un plus à votre maison d’habitation, et peut aussi lui apporter une plus-value en cas de vente ultérieure. Avant de se lancer dans la construction ou dans l’installation d’un veranda, quelles sont les premières questions que vous devez vous poser ?

Installation de veranda : quels sont les éléments à prendre en compte ? La véranda est un investissement important qui nécessite réflexion auparavant et qui n’est pas à prendre à la légère. Il est indispensable de se tourner vers un professionnel qualifié. Lui seul pourra vous aider dans votre projet et vous aider à vous poser les bonnes questions.

Tout d’abord il vous faudra tenir compte de l’orientation et de l’ensoleillement de votre maison. Même s’il est vrai que vous n’aurez pas toujours le choix en fonction de l’architecte de votre maison. Ensuite, il convient de se poser la question fondamentale suivante : voulez-vous en faire une pièce pour l’été ou pour toute l’année ? En fonction de votre choix, vous pourrez choisir entre ces différents caractéristiques :

  • Isolation du vitrage : qui dépendra de votre climat et de votre budget.
  • Installation d’un vitrage “sécurité” : avec un verre feuilleté pour se protéger des tentatives de vol ou de chutes d’objets comme les tuiles ou des branches. Dans ce cas, même si le vitrage se casse, les bris de verre restent solidaires.
  • Tenir compte de l’entretien avec des vitrages autonettoyants : vous aurez de grandes surfaces vitrées à entretenir. Particulièrement recommandé pour les verrières difficilement accessibles.

Il faudra ensuite aborder la question de l’isolation de la dalle à construire, afin de perdre le moins de chaleur possible dans le sol. Et enfin, il faudra réfléchir à la question du chauffage et de la ventilation pour évacuer le surplus de chaleur pendant l’été, et pour éviter la condensation en hiver. Autant de questions à prendre en considération avant de vous lancer dans votre projet de véranda.

DEVIS VERANDA GRATUIT

> Comparez les prix !

Véranda : avantages & inconvénients

Les avantages de la véranda

  • C’est une pièce supplémentaire qui, si la réalisation est réussie, apportera un cachet supplémentaire à votre habitation (trouver de bons artisans et savoir bien s’entourer est une des clés de la réussite de votre projet).
  • Votre véranda contribuera peut-être à réaliser une belle plus-value immobilière en cas de vente de bien.
  • La véranda renforce l’isolation du pan de mur contre lequel elle est adossée. Le confort thermique et acoustique est amélioré dans la pièce intérieure communicante.
  • C’est souvent une pièce de vie « confortable » qui peut prendre différentes fonctions : salle de jeu, jardin d’hiver ou encore salon tourné vers la nature.

Les inconvénients de la véranda

  • Si la superficie augmente de plus de 20 m2 : le montant de votre taxe foncière et d’habitation augmentera aussi. En effet, la construction d’une véranda, comme extension de votre maison a des conséquences sur le calcul de votre taxe foncière d’habitation. En tant qu’agrandissement de votre maison, la véranda doit être signalée aux impôts qui recalculera l’impôt en fonction du lieu de résidence et de la superficie de la véranda.
  • Si la superficie dépasse les 150 m2 :  recours à un architecte est indispensable.
  • Frais supplémentaires : en plus des formalités administratives évoquées, il faut avoir à l’esprit que des frais supplémentaires vont se greffer. Par exemple la plomberie si vous souhaitez installer une cuisine. Dans les régions très ensoleillées et chaudes, vous devrez probablement aussi vous acquittez de coûts d’ameublement ou des stores de véranda.

Comment choisir sa veranda ?

Quelques questions viennent à l’esprit lors de l’élaboration du projet : quel choix de modèle, quels matériaux, quel budget prévisionnel consacrer ?

La première règle à respecter concerne le style de véranda. Même si cela semble être simple conseil plein de bon sens, il est vivement recommandé de choisir une véranda en harmonie avec le style de la maison afin de ne pas défigurer votre maison déjà existante. Tous les styles sont possibles : véranda frontale, mono-pente, en coursive, de formes étoilée, véranda victorienne… N’hésitez pas à vous tourner vers un concepteur de véranda pour avoir des idées de style.

Ensuite, il faut savoir que la différence de prix d’une véranda à l’autre s’explique grandement par les matériaux utilisés. Le choix du matériau (PVC, bois, alu, fer forgé…) va conditionner l’apparence de votre véranda et, par conséquence, le montant final de votre installation. Finalement, il faut aussi choisir en fonction de la résistance de l’installation et de son entretien.

DEVIS VERANDA GRATUIT

> Comparez les prix !

Installation véranda : les différents modèles

Le choix du modèle dépend de plusieurs critères :

  • L’usage souhaité : à l’année ou uniquement pour les beaux jours (printemps, été selon votre région). Souhaitez-vous un agrément ou un agrandissement ?
  • Le matériau choisi
  • Le choix du vitrage : pour réussir à faire le maximum d’économie d’énergie avec les nouvelles technologies ainsi qu’avec le nombre de baies vitrées.
  • Options de construction : véranda sur mesure ou veranda en kit (moins chère) ?

La règle d’or est qu’une véranda réussie se fond dans le paysage et s’adapte à l’architecture existante en respectant les proportions. Sachez que les grandes baies vitrées correspondent davantage à des architectures contemporaines. A l’opposée, les vérandas à ouverture en plein cintre rappellent les vérandas du siècle dernier avec la mode des jardins d’hiver.

Installation veranda : les différents matériaux

La veranda alu

La véranda alu porte une image de modernité. La veranda aluminium est le type de matériau le plus vendu en France, et ce pour pour de multiples raisons. Elle ne nécessite absolument aucun entretien et possède une durée de vie exceptionnelle. Elle présente aussi l’avantage d’être légère et capable de supporter de grandes baies vitrées. Elle ne craint pas les intempéries, peut être laqué ou anodisé. En revanche, son principal inconvénient reste son isolation. Avec l’aluminium (métal conducteur), les pertes énergétiques sont importantes. Les principaux fabricants (Sepalumic, Reynaers, Schüco, Technal…) sont aujourd’hui en mesure de proposer des menuiseries à rupture de pont thermique pour améliorer les propriétés thermiques de la véranda en aluminium.

La véranda en bois

La véranda en bois offre de bonnes qualités thermiques. C’est un bon isolant à condition d’opter pour des bois imputrescibles, résistants aux variations de température et aux champignons (les bois très utilisés comme le châtaignier, le robinier, le chêne ou encore le teck. La veranda en bois demande, par contre, plus d’entretien que les autres matériaux. Ainsi, vous devrez par exemple renouveler la lasure tous les trois ans.

La véranda en PVC

La véranda en PVC est le matériau de la véranda en kit par excellence. En effet c’est le moins cher, tout en restant très résistant et facile d’entretien. Un bon compris qui séduit les particuliers attentifs à leur portefeuille.

La véranda en fer forgé

La véranda en fer forgé garantit un style industriel, voire art nouveau, qui s’accorde particulièrement bien aux façades de maisons en pierre. Par contre, les vérandas en fer forgé demandent peu d’entretien. Un simple traitement anti rouille et quelques coups de peintures de temps en temps seront suffisants.

Veranda prix : quels sont les critères de prix?

De multiples facteurs font varier le prix d’une véranda. Il est nécessaire de prendre en compte ces différents critères qui risquent de faire gonfler voire de faire exploser votre facture. Les facteurs pris en compte sont nombreux et doivent être bien étudiés pour éviter des surprises ultérieures. D’où l’importance de faire établir des devis et de demander conseil auprès de professionnels. Quels sont les éléments à prendre en compte ?

  • Le type de terrain : il faudra étudier le terrain choisi pour porter la véranda. Dans le meilleur des cas, vous disposez déjà d’une terrasse en dur. Dans ce cas il ne vous reste plus qu’à installer la véranda. Si ce n’est pas le cas et que votre terrain est en pente ou instable, vous devrez procéder à des travaux de nivellement, de terrassement et de maçonnerie, ce qui gonflera fortement votre facture. Ce travail devra être confié à un professionnel qualifié.
  • La taille et la forme de la véranda : la véranda la moins chère est celle de forme rectangulaire. Si vous choisissez du sur mesure, la facture pourra vite augmenter de plus de 30%.
  • Le choix du matériau : gardez à l’esprit qu’il vous faut un matériau résistant. Faites attentions aux conditions climatiques du lieu d’installation de votre véranda. Anticipez les fortes chaleurs et les épisodes de froid rigoureux.
  • L’isolation : votre budget dépendra fortement de l’utilisation que vous allez faire de votre véranda. Si vous occupez la véranda toute l’année, il vous faudra choisir des matériaux avec une très bonne isolation. Si au contraire, votre véranda ne vous sert que l’été ou quelques mois seulement, l’isolation n’est en aucun cas la priorité.
  • Le type de vitrage : un simple, double ou triple vitrage va aussi sensiblement contribuer à faire varier le prix veranda final.

Veranda prix par m2

Nous vous recommandons vivement de faire des demandes de devis. Cela vous permettra d’évaluer les fourchettes de prix en fonction des matériaux utilisés. En nous basant sur des estimations données par des entreprises spécialisées, nous pouvons vous donner un guide prix veranda estimatif (gardez à l’esprit qu’il s’agit ici d’estimations).

  • Veranda Prix au m2 : si vous connaissez votre superficie à installer, vous devriez faire assez facilement le calcul.

Prenons un exemple : l’installation d’une véranda de 20m2. Dans ce prix, nous intégrons les éléments suivants : la taille, le matériau, le type de vitrage, le revêtement au sol.

  • Pour une véranda en aluminium, la fourchette de prix va entre 500€ et 1100€ le m2, donc entre 20 000€ et 25 000€ pour une véranda de 20m2.
  • Pour une véranda en bois le prix oscille entre 850€ et 1700€ le m2, donc entre 20 000€ et 25 000€.
  • En PVC, comptez entre 450€ et 1000€ le m2, donc entre 8 000€ et 20 000€ pour une véranda de 20 m2.
  • En fer forgé autour de 2000€ le m2 donc autour de 40 000€ pour une véranda de 20 m2

Conseils AlloJardin.com : si vous ne voulez pas consacrer un budget trop important pour une véranda de 20m2, choisissez le PVC. Vous pourrez déjà construire une véranda pour 15 000€ avec une forme classique. A l’inverse, pour une véranda haut de gamme contemporaine et design, le montant peut atteindre 50 000€ pour le bois et l’alu. Et encore plus pour une véranda haut de gamme en fer forgé avec 60 000€.

Compte tenu du budget moyen pour la construction et l’installation d’une véranda, vous comprendrez donc l’utilité de faire des demandes de devis auprès de plusieurs entreprises. Cela vous permettra de comparer les prix et de faire jouer la concurrence facilement. Vous pourrez réaliser de belles économies et payer moins cher votre véranda.

DEVIS VERANDA GRATUIT

> Comparez les prix !

Veranda prix installation : prix de pose

Les frais d’installation sont normalement inclus dans votre devis veranda global. Faites appel à un poseur uniquement si vous achetez une véranda en kit, en matériaux aluminium ou en PVC comportant des structures pré-fabriquées.

  • Pour l’installation de votre véranda, le tarif horaire se situe entre 25 et 50 € avec un poser qualifié.

Pour la pose de véranda, tournez vous vers des professionnels ayant la certification Qualibat Véranda. Ils auront la garantie décennale et seront à même de mener à bout votre chantier grâce à leur savoir faire.

Réglementation véranda

Déclaration de travaux véranda

L’installation de véranda est soumise à des lois précises, comme tout projet d’extension ou comme tout projet de construction. Toute création de véranda, quelle que soit sa superficie, exige une autorisation administrative.

  • Surface inférieure à 40m2 : la réforme du permis de construire de 2012 a établi qu’il fallait déposer en mairie une simple déclaration de travaux pour une surface inférieure à 40 m2 (auparavant 20 m2). Le maire a ensuite un mois pour juger de la conformité de votre demande par rapport aux règles d’urbanisme. Si votre zone n’est pas régie par un plan d’urbanisme, il vous faut un permis de construire pour les superficies supérieures à 20 m2.
  • Surface supérieure à 40 m2 : si vous habitez dans une commune régie par un PLU (Plan Local d’Urbanisme), l’obtention d’un permis de construire sera exigée. Il vous faudra remplir un dossier à déposer à la mairie ou à la DDE locale pour accord du maire. Le délai d’instruction est de deux mois.
  • Surface supérieure à 170 m2 : le recours à un architecte est obligatoire. Il s’occupe de déposer la demande en mairie.
  • Installation de véranda sur une terrasse déjà existante : il vous suffit de déposer une déclaration préalable de travaux.

Pour respecter les spécificités architecturales liées à votre commune, demandez conseil directement auprès de votre mairie.

Par exemple si vous habitez dans un site dont le périmètre est classé, il vous faudra l’accord des Bâtiments de France qui vous conseillera vraisemblablement de poser une véranda en fer forgé ou en acier. Dans ce cas précis, le délai d’instruction de votre dossier passe à deux mois pour une superficie inférieure à 40 m2 ou à 4 mois pour un permis de construire. Les délais sont doublés.

Veranda : TVA et réduction d’impôt

Quels seront par ailleurs les taux de TVA appliqués pour la véranda ? Habituellement, la construction d’une véranda est assimilée à une construction neuve, donc soumise au taux de TVA de 20%.

Dans certains cas, le taux de 10% peut être appliqué :

  • lorsque votre création de véranda ne dépasse pas 9 m2
  • lorsque votre création de véranda implique une augmentation de moins de 10% de la surface d’habitation, soit pour les vérandas construites sur terrasses ou balcons existants.

Est il possible de bénéficier du crédit d’impôt ? Il faut savoir que la construction et l’installation d’une véranda, y compris les modèles hautement performants, ne permettent pas de profiter d’un crédit d’impôt.

A noter toutefois, que le crédit d’impôt de transition écologique de 30% (CITE) s’applique pour des travaux de remplacement de vitrage de véranda, dans le cadre de rénovation de véranda existante. Il faudra respecter impérativement le coefficient de transmission thermique Uq inférieur ou égal à 1,1 W/m2.K. et les faire poser par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Une fois ces conditions réunies, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt.

Trouver un professionnel pour votre véranda

Pour mener à bien votre projet de construction de veranda, il faut à tout prix éviter de passer à coté d’informations techniques, administratives et fiscales. Aussi, il est fortement recommandé de rencontrer un artisan spécialisé dans la construction et la pose de véranda et de privilégier des artisans ayant la certification Qualibat.

Contactez une entreprise spécialisée, elle saura vous guider et mener à bout votre projet. L’entreprise établira un devis suite à la visite d’un technicien. L’entreprise vous accompagnera aussi dans vos démarches administratives : déclaration de travaux ou dépose de permis de construire selon votre situation. L’entreprise en charge de la construction réalisera les travaux de maçonnerie dans le cadre d’une véranda à créer intégralement en coulant une dalle et en l’isolant pour éviter les ponts thermiques. Elle posera l’ossature choisie en toute connaissance du produit proposé et choisi. Toutes les différentes étapes seront suivies par un professionnel habilité.

En effectuant une demande de devis en ligne, vous recevrez de multiples devis d’entreprises différentes. Vous serez libre de comparer les prix et de négocier les prix avec l’entreprise choisie. Vous économiserez un montant non négligeable sur votre facture.

DEVIS VERANDA GRATUIT

> Comparez les prix !

Veranda Prix : Quel est le Tarif Veranda par m2 ?
4.6 / 5 (38 votes)