Taille olivier : quand et comment tailler un olivier et à quel prix ?

Comment tailler un olivier ? Quand tailler un olivier ? Pourquoi tailler un olivier, est-ce obligatoire ? Quel est le prix pour faire tailler un olivier par une entreprise d’élagage ou un jardinier ? Quelle est la meilleur période pour élaguer un olivier ? Comment trouver une entreprise d’élagage ? Est-il possible de profiter de réduction d’impôts pour l’élagage d’un olivier ? Quelles sont les maladies qui peuvent toucher l’olivier ? L’équipe d’AlloJardin.com va vous expliquer tout ce dont vous avez besoin de savoir pour entretenir et tailler votre olivier. Vous n’avez pas le temps ou vous ne savez pas comment vous y prendre ? Prenez contact avec une entreprise qui va s’occuper de la taille selon votre demande précise.

L’olivier : un arbre d’exception

Caractéristiques de l’olivier

Arbre typique du bassin méditerranéen, l’olivier est apprécié pour son allure, mais aussi pour ses fruits. L’olivier est un arbre très résistant qui possède des feuilles persistantes. Il est capable de supporter des températures négatives jusqu’à -10°C minimum.

L’olivier est un arbre dont la croissance est extrêmement lente, mais dont la durée de vie est exceptionnelle et peut dépasser les 2000 ans. L’olivier est souvent symbole de sagesse et de force, et ce depuis l’Antiquité grecque. On le retrouve également dans les trois grandes religions. Cet arbre très apprécié peut atteindre environ 10m de haut.

Olivier : exigences culturales

Si l’olivier s’est surtout développé autour de la méditerranée, mais aussi dans certains pays d’Asie et d’Océanie, c’est parce qu’il apprécie le soleil, qu’il résiste plutôt bien à la sécheresse, même s’il préfère un climat doux. Par contre, il n’aime pas vraiment le froid, même s’il est capable de résister à des températures proches de -10°C. De même, il ne supporte pas trop une pluviométrie trop abondante. Par contre, il s’adapte à quasiment tous les sols.

L’olivier : un arbre tendance

L’olivier est très apprécié dans les créations paysagistes. Son tronc, ses branches, ses feuilles et ses fruits; tout dans l’olivier est esthétique. Il s’agit d’un arbre d’ornement idéal que ce soit au milieu d’un jardin, dans une construction végétale, sur une terrasse ou dans un patio. À noter que l’olivier peut être planté en pot et taillé.

Pourquoi tailler un olivier ?

Plusieurs raisons peuvent pousser à tailler un olivier :

  • Pour l’ornement : si on souhaite donner une forme décorative à l’olivier.
  • Pour réduire son amplitude : non taillé, un olivier peut avoir une amplitude assez importante, la taille permet d’adapter l’olivier à un petit jardin.
  • Pour favoriser la production d’olives : la taille permet d’avoir des olives chaque année et en plus grande quantité.
  • Pour la santé de l’olivier : la taille réduit le risque de maladies et favorise la pollinisation.

Bien sûr, rien ne vous oblige à tailler votre olivier. Si vous préférez qu’il conserve l’aspect le plus naturel possible, il ne sert à rien de le tailler, d’autant que sa croissance est lente.

Quand tailler l’olivier ?

Si vous désirez tailler votre olivier, veillez à respecter la période propice. Pour cet arbre méditerranéen, il est recommandé de procéder à la taille au printemps. Plus précisément, la période composée des mois de mars et d’avril est la plus bénéfique. En effet, la taille est ainsi réalisée après la période de gel et avant la période de floraison.

Comment tailler un olivier ?

On distingue trois types de tailles pour un olivier :

  • La taille de formation de l’olivier : suite à la plantation d’un arbre de 4 ans minimum mesurant au moins 1 mètre. Cette taille permet de lui donner une forme en conservant les grosses branches du tronc et en coupant les autres.
  • La taille d’entretien de l’olivier : se déroulant chaque année vers mars et avril, cette taille consiste principalement à couper les rameaux partant du tronc, ceux qui poussent au pied de l’arbre et les branches qui progressent vers l’intérieur de l’arbre.
  • Taille de fructification de l’olivier : consiste à tailler les rameaux ayant donné des fruits l’année qui vient de s’écouler, car les olives ne poussent que sur des branches qui ont deux ans. Il faut également réduire les branches trop longues et couper les branches mortes.

De même, selon qu’il s’agit d’un olivier de production ou d’un olivier d’ornement, la taille n’est pas tout à fait la même. Pour l’ornement l’esthétique est primordiale. Pour la production, on procède à une taille de fructification où l’intérêt est d’avoir un nombre optimal d’olives de bonne qualité.

Pour tailler un olivier, le sécateur est un outil indispensable. Une scie peut également être nécessaire pour les branches plus épaisses. Pour ces mêmes branches, et plus précisément, celles qui ont un diamètre supérieur à 3cm, il faut cicatriser la coupe à l’aide d’un produit spécial.

Élagage d’un olivier avec un jardinier

Nous vous conseillons de faire appel à une entreprise pour vos travaux d’élagage et pour la taille de votre olivier. Cela réduit le risque d’erreur causée par une mauvaise taille. De plus, un professionnel agira plus rapidement. Il peut également vous procurer divers conseils.

Pour trouver le professionnel le plus adapté, demandez un devis gratuit en ligne à chacun d’entre eux. Elle permet de faire des économies en comparant les prix et en choisissant la meilleure offre.

Consultez les autres tarifs d’entretien de jardin pour avoir une idée des prix pratiqués par les jardiniers autour de votre ville.

Entretien de l’olivier : conseils

Protéger l’olivier du froid

L’olivier peut résister à une température négative pouvant atteindre les -10°C, voire les -15°C. Toutefois, si l’arbre en lui même est assez résistant, ses rameaux peuvent être fortement abîmés par une température trop faible. Il ne faut pas que cette température négative soit trop fréquente et trop longue. Auquel cas, vous devez impérativement recouvrir l’olivier d’un voile de protection.

Fortifier l’olivier

S’adaptant très bien à la plupart de sols et même ceux des régions sèches, l’olivier n’a pas vraiment besoin d’être fortifié. Un apport d’engrais n’est donc pas nécessaire et est même déconseillé pour les arbres de moins de 5 ans ou ayant été plantés il y a moins de 5 ans.

Arroser

Si l’olivier s’adapte très bien à un climat sec, il a tout de même besoin d’eau. Vous pouvez donc l’arroser de temps en temps et notamment lors des étés chauds et secs. Par contre, faites attention à bien reproduire une pluie fine et assez brève.

Maladies de l’olivier

Même s’il est particulièrement résistant, cela n’empêche pas l’olivier d’être la cible de certains parasites et de certaines maladies :

  • Cochenille : insecte qui se nourrit de la sève des plantes. Lorsqu’elle est de couleur noire, la cochenille peut être difficile à apercevoir. Si un grand nombre de fourmis a tendance à grimper sur l’olivier, c’est peut-être le signe de cochenilles. Pour lutter contre ces insectes, n’hésitez pas à gratter le sol afin que les larves soient la proie des oiseaux. Il existe aussi des traitements à pulvériser sur l’olivier.
  • Champignons : entrainent la maladie fumagine qui noircit les feuilles touchées qui finissent par tomber. Un excès d’humidité est souvent la cause d’apparition de champignons. La bouillie bordelaise devrait suffire à stopper cette maladie.
  • Maladie de l’œil de paon : également causée par un champignon, cette fois, les feuilles touchées jaunissent puis tombent. La bouillie bordelaise devrait suffire à stopper cette maladie.
  • Mouches de l’olivier : elles pondent dans les olives qui finissent par pourrir. Pour lutter contre ces mouches, il faut installer des pièges à mouche et pulvériser un mélange argileux sur l’olivier.

Taille Olivier : Quand et Comment Tailler un Olivier et à quel Prix ?
3.9 / 5 (11 votes)