Veranda pas cher : comment la trouver au meilleur prix ?

Comment Trouver sa Véranda au Meilleur Prix ?
5 / 5 (1 vote)
Comment trouver une véranda pas cher ? Faut-il absolument avoir recourt à la véranda en kit ou est-il aussi possible de ne pas se ruiner avec un véranda classique ? Pour acheter la véranda la moins chère possible, il faut soit passer par une véranda prête à monter ou être malin dans les choix de construction de la véranda.

Comment est fixé le prix d’une véranda ?

Pour définir le budget de votre future véranda, il est indispensable de connaître les critères qui définissent le prix d’une véranda :

  • La surface de la véranda : naturellement le prix d’une véranda croît en fonction de sa surface
  • Les travaux préalables : préparation du terrain, terrassement, dalle…
  • Le type de véranda : une véranda en kit est plus abordable qu’une véranda sur-mesure, mais elle offre moins de possibilités
  • La forme de la véranda : une forme rectangulaire coûte moins cher qu’une véranda avec une forme plus originale
  • Le vitrage : le nombre de vitres et leurs dimensions influent aussi sur le prix final, tout comme la qualité du vitrage (simple, double…)
  • Les matériaux et les finitions : vous avez le choix entre une véranda en PVC, aluminium, bois, fer forgé et avec des finitions plus ou moins travaillées et élégantes
  • L’isolation : pour un usage toute l’année, une isolation de qualité doit être envisagée
  • La main-d’œuvre : le prix fixé par le professionnel qui va venir installer la véranda

Suite à ces différents critères, le coût varie énormément, de quelques milliers d’euros à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Véranda pour y vivre ou véranda classique ?

On distingue la véranda à vivre de la véranda classique. Cette dernière est une extension de l’habitation principalement conçue pour la saison estivale, car elle est rarement chauffée ou alors via un chauffage d’appoint. Son prix est logiquement plus abordable.

veranda premiers prix

La véranda à vivre doit plutôt être considérée comme un prolongement de l’habitation. En effet, il s’agit d’une véritable pièce supplémentaire dont vous pourrez profiter en été comme en hiver, et donc tout au long de l’année. Plus onéreuse, car elle entraine des travaux plus lourds et la mise en place d’une isolation, il est toutefois très agréable de pouvoir profiter d’une véranda à n’importe quel moment de l’année.

Véranda prête à monter : le bon plan

Également appelée véranda en kit, la véranda prête à monter est le choix le plus abordable lorsqu’on désire investir dans une véranda. Ainsi, son prix est en moyenne 50% moins élevé que celui d’une véranda sur-mesure.

Ce type de véranda existe dans différents formats standardisés. Généralement rectangulaire, on trouve néanmoins des vérandas prêtes à monter de formes plus originales. On en trouve dans la plupart des matériaux de véranda et de différents styles.

Il s’agit souvent d’une véranda classique, c’est-à-dire d’une extension. Cependant, on trouve également quelques modèles de vérandas en kit pouvant servir de pièce à vivre tout au long de l’année, moyennant quelques travaux supplémentaires.

Afin de faciliter le montage, chaque pièce de la véranda en kit est numérotée et un plan précis est fourni avec la véranda. Ainsi, si vous avez de bonnes compétences en bricolage, vous pouvez vous lancer dans la construction de votre véranda. Sinon, il suffit de passer par un professionnel souvent proposé par les distributeurs de vérandas prêtes à monter.

Permis de construire En fonction de la taille de la véranda prête à monter installée, il peut être obligatoire de prévenir sa mairie. Renseignez vous sur les modalités du permis de construire.

Véranda premiers prix

Les vérandas premiers prix sont souvent des modèles en kit. Soyez vigilant, car premier prix rime souvent avec matériaux de moins bonne qualité, finitions rudimentaires, et très mauvaise isolation. De même, d’un point de vue esthétique, la véranda premier prix est logiquement moins aboutie.

Elle est souvent conçue en PVC et il s’agit d’une véranda de type extension que vous pourrez utiliser uniquement en été, à moins d’installer un chauffage d’appoint. Mais dans ce cas, méfiez-vous, car la mauvaise isolation risque de faire grimper la facture d’énergie.

veranda bois economies

On trouve aussi des vérandas d’occasion avec des prix souvent imbattables, mais dont il est difficile de juger la qualité globale.

Les premiers prix débutent autour de 2000€ la véranda. Forcément à ce tarif, ne vous attendez pas à une solution des plus confortables et performantes.

Véranda pas cher : réduire le prix final

Quel type de vitre privilégier ?

On n’y pense pas forcément au départ, mais le vitrage a beaucoup d’influence sur le coût final d’une véranda. Certes, une véranda équipée de grandes baies vitrées est plus agréable, plus confortable et plus jolie, mais son prix est également nettement plus élevé.

Vous devez donc prendre en compte le nombre de vitres et leurs dimensions. De même, plus le vitrage est complexe et plus il coûte cher. Un double vitrage offre une meilleure isolation, mais il est plus onéreux qu’un simple vitrage.

Néanmoins, s’il s’agit d’une véranda à vivre, optez au minimum pour du double vitrage, car sur le long terme il réduit considérablement la facture d’énergie.

Quelle couverture choisir ?

La véranda est une construction couverte. Le choix de la toiture joue lui aussi un rôle dans le coût final. À ce niveau, on trouve un très grand choix de toitures en fonction de la forme, des matériaux, de l’isolation et du vitrage. Vous devez trouver le bon équilibre entre ces critères et votre budget.

Comment économiser sur la lumière ?

L’éclairage est quasi indispensable dans une véranda. Sans lui, vous ne pourrez pas profiter des soirées d’été.

Il existe différentes solutions d’éclairages pour une véranda : spots, bandeaux LED, lampadaire… En règle générale, il faut retenir que plus l’éclairage est discret et intégré à la structure et plus son coût est élevé.

veranda pas chere

Véranda classique : économisez facilement

Bien choisir le matériau

Le choix du matériau est très important puisqu’il influence non seulement le prix, mais il joue aussi un rôle important dans l’esthétique de la véranda, son confort, son entretien, son isolation et sa durée de vie.

À ce titre, le meilleur rapport qualité/prix est sûrement l’aluminium. Certes, il est relativement onéreux, mais l’aluminium a l’avantage d’être très solide, profitant ainsi d’une excellente durée de vie, de nécessiter très peu d’entretien, d’être élégant et design.

De base moins performant au niveau de l’isolation, les vérandas en aluminium profitent désormais de ruptures de ponts thermiques pour des performances nettement améliorées. De plus, très solide, l’aluminium permet d’installer de grandes baies vitrées qui vont augmenter l’isolation de la véranda.

Les autres matériaux sont :

  • Le PVC : abordable, mais peu esthétique et bénéficiant d’une durée de vie plus courte
  • Le bois : chaleureux, solide, isolant, mais exigeant beaucoup d’entretien
  • L’acier ou fer forgé : très solide, design, mais très onéreux et exigeant d’être entretenu

L’entretien

L’entretien de la véranda dépend essentiellement du matériau avec lequel elle est conçue.

Le PVC et l’aluminium exigent simplement un coup d’éponge de temps en temps.

Le bois a besoin d’être traité contre l’humidité, les champignons et les insectes, même si cela dépend de l’essence et du pré-traitement. Il faut également renouveler la finition de temps en temps (vernis, lasure, peinture…).

L’acier et le fer forgé nécessitent d’être traités contre la corrosion et éventuellement d’être repeints.

Comparez les tarifs des entreprises

Le coût de la main-d’œuvre pèse énormément dans le prix final de la véranda. Quand vous faites appel à un professionnel, prenez le temps de comparer différents artisans. À ce titre, vous devez demander un maximum de devis et ensuite les comparer pour déterminer quelle est la meilleure offre au niveau du prix, des compétences, de la durée des travaux et du délai d’attente.

Exemple de véranda pas cher

Pour profiter d’un prix plus abordable, tournez-vous vers une véranda prête à monter et en PVC. Par exemple, pour une véranda en kit fabriquée en PVC, la gamme de prix oscille généralement entre 2000€ et 8000€. Par contre, si vous désirez une véranda en kit en aluminium, prévoyez plutôt un budget entre 6000€ et 12000€.

Afin de réaliser des économies, essayez d’optimiser au maximum l’espace de la véranda afin de gagner des m2 et donc des euros. Veillez également à ce que votre terrain ne soit pas trop chaotique pour accueillir une véranda afin d’éviter les travaux trop importants.

veranda economie

Préférez une véranda rectangulaire plutôt qu’une forme trop complexe. Réduisez aussi le nombre de vitrages et s’il s’agit d’une véranda pour l’été, du simple vitrage devrait suffire.

Enfin, si vous en avez les capacités et le temps, réalisez vous-même l’installation de la véranda ce qui vous permet d’économiser l’intervention d’un professionnel.

En suivant ces conseils, vous allez pouvoir réaliser d’importantes économies sur le coût de votre véranda, mais en veillant à trouver le bon équilibre afin que la véranda corresponde à vos attentes.

Véranda moins chère grâce aux aides

Certaines aides sont accessibles lorsqu’on construit une véranda. Ces aides prennent la forme de subventions des collectivités locales, de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), ANIL (Agence d’informations gratuites sur le logement), des fournisseurs d’énergie.

De même, vous pouvez également bénéficier du crédit d’impôt sur la transition énergétique qui s’élève à 30% du montant total des travaux. L’éco-prêt à taux zéro permet quant à lui de profiter d’un financement.

Cependant, pour profiter de ces aides, la construction de la véranda doit impliquer des travaux d’amélioration des performances énergétiques (isolation, chauffage…).

Idem si vous voulez profiter de la TVA à 5,5%, il doit s’agir de travaux de rénovation énergétique et vous devez passer par un professionnel.

Le taux de TVA à 10% est quant à lui accessible à condition que la surface de plancher ne représente pas plus de 10% de la surface totale de l’habitation et ne dépasse pas 9m2.

veranda bois1

Véranda premiers prix : les risques

Les attraits d’une véranda premier prix sont forcément évidents. Pouvoir payer une véranda quelques milliers d’euros au lieu d’un budget dépassant les 10000€ est logiquement très attrayant.

Cependant, sur le long terme, la véranda premier prix est un mauvais choix. En effet, sa durée de vie est plus courte, elle est moins solide, et son isolation est quasi inexistante. Autrement dit, il vaut mieux investir davantage lors de l’achat plutôt que de devoir acheter une nouvelle véranda trop rapidement. De plus, vous ne pouvez pas profiter d’une véranda premier prix lorsqu’il fait froid dehors, car l’utilisation d’un chauffage d’appoint vous coûtera cher en énergie.