Comment abattre un arbre en toute sécurité ?

Abattre un arbre n'est pas une opération à prendre à la légère : elle peut être très dangereuse lorsque mal réalisée. Pour réussir l'abattage de vos arbres, nous vous conseillons de vous conformer strictement aux techniques en vigueur ou de faire appel à un professionnel

Comment abattre un arbre en 5 étapes ? 

L’abattage d’un arbre est une opération réservée aux professionnels ou aux particuliers expérimentés. En effet, abattre un arbre soi-même peut être très dangereux lorsqu’on ne maîtrise pas la technique d’abattage des arbres. Les risques sont considérables : destruction des habitations ou aménagements environnants, blessures et, dans les cas les plus graves, la mort.

Important Si vous pensez qu’il est plus prudent de confier l’intervention à un bûcheron ou à un élagueur qualifié, consultez les tarifs d’abattage d’arbre.

Un arbre pèse plusieurs centaines de kilos et peut entraîner des dégâts considérables en tombant ; il est donc essentiel d’apprendre comment abattre un arbre et de respecter une certaine méthodologie pour couper un arbre sans risques. Alors comment abattre un arbre en toute sécurité ? Nous vous présentons 5 étapes clés.

1 – Observer l’arbre et son environnement

Observer l’arbre et ce qui l’entoure est une étape primordiale : elle vous permettra de couper l’arbre en toute sécurité et de choisir la direction de la chute de l’arbre en fonction des facteurs suivants : 

  • Le port de l’arbre : les arbres ont souvent tendance à pencher d’un côté ou à avoir un branchage ou un feuillage plus fourni par endroits. Ces facteurs influencent la direction de chute de l’arbre
  • La santé de l’arbre : un arbre endommagé par les insectes ou la pourriture est très dangereux à couper : fragilisé, il peut tomber à tout moment de la coupe, dans n’importe quel sens. Si vous constatez que le bois est mou, grignoté ou décoloré, soyez très prudent et redoublez de vigilance
  • L’environnement : vous devez observer l’environnement circulaire de l’arbre sur un périmètre égal à la hauteur de l’arbre à abattre. Répertoriez tous les obstacles à éviter lors de la chute de l’arbre, comme des bâtiments, aménagements extérieurs, des lignes électriques, une clôture, une route, d’autres arbres…

tailler branches arbre

Avant d’abattre un arbre ou un arbuste, il est important de :

  • Tenir compte des irrégularités du sol : ces dernières peuvent amener l’arbre à rouler (pente) ou à rebondir (bosses)
  • Prévoir une zone de repli (vous devrez vous éloigner de l’arbre pendant sa chute). Retirez la végétation pouvant vous gêner en cas de départ précipité
  • Prendre en considération les conditions météorologiques : il est déconseillé de couper un arbre en présent d’un vent fort ou quand il pleut

Important

Si vous ne parvenez pas à déterminer le point de chute d’un arbre, vous avez tout intérêt à faire appel à un professionnel pour effectuer l’abattage.

2 – Préparer son espace de travail 

Il est temps d’aménager votre espace de travail. Pour cela, dégagez la zone autour de l’arbre dans la direction prévue de la chute. Dégagez également la zone qui se trouvera derrière vous lors de la coupe : il s’agit de votre voie de retraite. Coupez les branches basses sur 1,50 m de hauteur environ afin de ne pas être gêné par ces dernières.

abattre arbres

3 – Abattre l’arbre

Passons à l’abattage de l’arbre. Il est nécessaire de couper un arbre en plusieurs temps. Partons du principe que vous souhaitez abattre votre arbre à la tronçonneuse (nous y reviendrons). Voici la technique d’abattage d’un arbre : 

  1. Entailler l’arbre : il est nécessaire de pratiquer une encoche en bas de l’arbre avant de tronçonner un arbre totalement (sauf si vous choisissez de couper un arbre par le haut, opération à risque et réservée aux professionnels). Pour cela, pratiquez une coupe oblique d’au moins 45 ° sur une profondeur allant de un tiers à un quart du diamètre du tronc. Tronçonnez toujours de haut en bas, du côté de la chute. Réalisez ensuite une entaille horizontale sous la première coupe. Cela permet de rejoindre la base de ce trait et de créer une “écaille”. Dégagez ce coin de bois afin d’obteniez une zone propre et facile d’accès. Si vous le souhaitez, placez des coins d’abattage dans l’entaille : cela vous permettra de mieux diriger la chute de l’arbre
  2. Réaliser le trait d’abattage : pratiquez une coupe horizontale à 3 cm au-dessus de la base de l’entaille précédemment réalisée, sur l’un des côtés de l’arbre. Plus vous allez tronçonner, plus votre trait va se rapprocher de l’entaille. L’arbre va alors s’ouvrir progressivement et commencer à basculer en avant. C’est le moment de reculer de plusieurs mètres et de laisser tomber l’arbre seul.

4 – Ébrancher l’arbre

Votre arbre est maintenant au sol. C’est le moment de l’ébrancher, c’est-à-dire de couper ses branches. Sachez que cette opération prend plus de temps que de couper l’arbre en lui-même. Pour ébrancher l’arbre, retirez toutes les branches portant des feuilles, puis coupez les grosses branches.

ebrancher arbre

Attention Sans risque en apparence, cette tâche est pourtant très dangereuse. En effet, la tension des branches peut provoquer des mouvements dits de catapulte. Ces mouvement peuvent provoquer de nombreux accidents en propulsant votre tronçonneuse dans un sens ou dans l’autre.

5 – Dessoucher l’arbre

Le dessouchage d’un arbre s’effectue après l’abattage d’un arbre, lorsqu’il n’en reste que la souche. Cette opération est indispensable si vous souhaitez aplanir votre terrain et conseillée pour votre sécurité (les souches représentent un obstacle et peuvent vous faire chuter) . Il est possible de dessoucher un arbre de trois manières :

  • Manuellement : enlevez la souche en utilisant un tire-fort, une pelle, une pince à talon ou un palan. Pour cela, vous devez sortir la souche du sol en la tirant puis couper les racines pour l’extraire totalement. Cette méthode est longue et fatigante : elle est donc réservée aux arbres de petits diamètres ou dans les endroits difficiles d’accès pour les engins
  • Avec un engin mécanique : vous pouvez également utiliser une pelle métallique pour pousser la souche ou tracter la souche avec un engin spécifique pour la déraciner
  • Grâce à un produit chimique : l’opération consiste à percer des trous dans la souche et à y pulvériser un produit chimique. Ce dernier va dévitaliser le bois et accélérer sa putréfaction. Vous devrez attendre que le produit agisse, puis enlever la souche manuellement ou avec un engin mécanique. C’est une solution moins fatigante, mais peu écologique

Vous savez maintenant comment abattre un arbre en 5 étapes. Pour finir, vous devrez simplement procéder à l’enlèvement des gravats.

dessouchage arbre

bouton
Comparez les bûcherons pour abattre un arbre
Prix moyen: 100 à 800 € par arbre
Gratuit - Sans engagement

Abattre un arbre en le dirigeant dans le sens contraire de son inclinaison naturelle 

Vous souhaitez abattre un arbre qui penche du mauvais côté ? Il vous suffit, comme les bûcherons, d’utiliser un serre tronc. Ce dernier permet d’éviter les accidents dans le cas où le tronc éclaterait.

Vous pouvez aussi utiliser un levier d’abattage afin de répartir au mieux les charges pour contrôler la chute de l’arbre. Voici un exemple vidéo d’une coupe d’un arbre dirigé dans le sens contraire de son inclinaison naturelle. 

Comment couper un arbre : le matériel nécessaire

L’abattage d’un arbre requiert de se procurer un certain matériel. Pour commencer, vous devrez vous procurer les Équipements de protection individuels (EPI) suivants : 

  • Un casque de sécurité (avec visière)
  • Un pantalon et une veste anti-coupures
  • Des gants
  • Des chaussures de sécurité
  • Un harnais pour vous attacher si vous travaillez en hauteur
  • Des bouchons d’oreille pour supporter le bruit des machines

Vous êtes protégé ? Il est temps de réunir le matériel nécessaire pour couper l’arbre. Les éléments de coupes sont à choisir en fonction de la taille de l’arbre à couper. Voici la liste du matériel

  • Une tronçonneuse 
  • Une scie
  • Un sécateur
  • Un ébrancheur
  • Un levier d’abattage
  • Des coins d’abattage
  • Des crochets de levage pour déplacer les morceaux de bois

Abattre un arbre avec une tronçonneuse

tronçonneuse abattrage arbre

Voici quelques recommandations à respecter pour votre sécurité

  • Travaillez toujours avec une chaîne de tronçonneuse parfaitement affûtée
  • Choisissez une chaîne de petite taille (10 à 15 pouces)
  • Si vous voyez que les copeaux de bois deviennent de plus en plus fins, affûtez votre tronçonneuse
  • Portez toujours un équipement de protection lorsque vous utilisez une tronçonneuse.

Couper un arbre sans tronçonneuse 

Il est possible de couper les arbres de petits diamètres avec une scie ou de les faire tomber par la force physique. Tirer fort sur l’arbre avec un engin adapté peut être suffisant pour déloger les arbustes ou les arbres en mauvais état.

Faire intervenir un bûcheron pour couper un arbre

Vous l’avez compris : abattre un arbre soi-même est dangereux et complexe. En outre, la coupe d’un arbre nécessite de posséder une liste de matériel assez longue. Il est souvent plus intéressant de faire appel à un professionnel que d’acheter les équipements nécessaires (comptez 60 € à 100 € pour les équipements de sécurité seulement).

Voici les prix d’abattage d’un arbre par un professionnel : 

Taille de l’arbre Prix moyen TTC
2 à 5 mètres 100 € à 300 €
5 à 10 mètres 250 € à 350 €
10 à 15 mètres 350 € à 500 €
15 mètres et plus 500 € à 800 €

Vous souhaitez abattre un arbre ?
Trouvez un bûcheron qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Les prix indiqués ci-dessus comprennent toutes les étapes d’un abattage

  • Le coût de la coupe
  • Le coût de l’évacuation des déchets
  • Le coût du dessouchage

bucheron

Vous souhaitez simplement faire élaguer un arbre ? Dans ce cas, faites appel à un élagueur : ce dernier facture généralement 30 à 500 € par arbre ou arbuste coupé, en fonction de sa taille et de l’ampleur de la tâche.

Questions fréquentes sur l’abattage d’arbres

Vous vous posez encore des questions au sujet de l’abattage de vos arbres ? Ces quelques lignes vont vous être d’une aide précieuse. 

Pourquoi abattre un arbre ?

Il existe plusieurs raisons pour abattre un arbre. La plupart du temps, les particuliers ou professionnels choisissent d’abattre les arbres dangereux. Les arbres inclinés, endommagés se trouvant près de lignes électriques ou proches des habitations entrent dans cette catégorie. On choisit aussi parfois d’abattre un arbre pour d’autres raisons :

  • Des raisons esthétiques
  • Pour aplanir une zone
  • Pour éliminer un arbre incliné au-dessus d’une clôture
  • Pour préserver d’autres arbres

Quand abattre un arbre ? 

Vous avez pris la décision de faire couper un arbre et vous demandez s’il est préférable d’attendre une certaine période pour s’occuper de votre arbre ? Tout dépend de son type : 

  • Les arbres à feuillage persistant ou résineux peuvent être abattus tout au long de l’année
  • Les arbres à feuilles caduques doivent être coupés entre la fin de l’automne et la fin de l’hiver. En effet, le bois, plus sec, est plus léger. De plus, il s’agit de la période de sève descendante, vous éviterez que votre tronçonneuse s’encrasse

comment couper arbre

Comment abattre un arbre de gros diamètre ?

Il n’existe qu’une solution pour abattre un arbre de gros diamètre : le couper à la tronçonneuse. Pour cela, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel : un arbre de gros diamètre mal coupé peut entraîner de gros dégâts si sa chute n’est pas contrôlée. 

Trouvez le bon bûcheron pour abattre un arbre
Comparez les bûcherons
disponibles près de chez vous
Comparez les bûcherons
Gratuit - Sans engagement

Combien de temps prévoir pour l’abattage d’un arbre ? 

Tout dépend de la nature et de la taille de l’arbre. Les arbres les plus répandus et de faibles diamètres comme les pins ou sapins peuvent être coupés très rapidement (comptez quelques heures avec la préparation), tandis que de gros arbres comme les chênes ou les arbres difficiles d’accès peuvent mettre une journée à être coupés. Enfin, sachez qu’un professionnel coupera plus vite un arbre que vous ne le feriez vous-même.

Comment estimer la hauteur d’un arbre ? 

Il est possible d’estimer la hauteur d’un arbre en trois étapes : 

  1. Tenez un bâton droit devant vous, le bras tendu. La distance entre votre œil et votre main doit être égale à la longueur du bâton. Tenez ce dernier à la verticale afin de former un triangle rectangle entre votre œil, le haut du bâton et votre main
  2. Avancez jusqu’à l’arbre jusqu’à ce que l’arbre paraisse aussi grand que le bâton
  3. Posez le bâton et mesurez la distance entre vous est l’arbre : elle est égale à sa hauteur

Comment mesurer l’inclinaison d’un arbre ? 

Il est possible de mesurer l’inclinaison d’un arbre avec un fil à plomb. C’est très simple ; il vous suffit de diriger le fil à plomb vers le sommet de l’arbre, puis de mesurer la distance entre le centre du tronc et le point d’impact du fil à plomb.

transplanter arbre

Peut-on transplanter un arbre ? 

Transplanter un arbre signifie le déraciner pour le replanter. Cette opération est complexe et ne réussit pas à tous les coups. En effet, plus un arbre est ancien ou grand, plus son système racinaire est étendu. Les chances de réussite de la transplantation sont réduites avec ce type d’arbre.

Voici quelques conseils pour réussir la transplantation d’un arbre : 

  • Étudier le passif de l’arbre : un arbre ayant poussé naturellement et n’ayant jamais été transplanté à moins de chance de bien reprendre qu’un arbre ayant été cultivé en pépinière. Son système racinaire se développe généralement de manière étendue autour du tronc. De même, la transplantation d’un arbre en mauvaise santé a peu de chances de réussir
  • Transplantez vos arbres à la bonne période : en mai pour les palmiers, en septembre ou mars pour les feuillus persistants et conifères et de novembre à mars pour les arbres à feuilles caduques
  • Pratiquez un cernage un à deux ans avant la transplantation afin de contraindre l’arbre à produire ses racines au plus proche du tronc
  • Préparez le trou de plantation une semaine à l’avance
  • Procédez à l’extraction de l’arbre avec prudence et délicatesse (il est conseillé de faire appel à un professionnel)
  • Replantez l’arbre et installez des tuteurs afin de le maintenir