Comment déclarer les travaux jardinage et réduction d’impôts ?

Certains petits travaux de jardinage peuvent vous permettre de bénéficier d'un crédit d'impôts. Mais alors comment déclarer ses travaux de jardinage ? Quels sont les travaux concernés et à qui s'adresser ? À quelles cases correspondent les travaux ?

Conditions à remplir pour bénéficier du crédit d’impôt

Quelques conditions sont à respecter pour pouvoir déclarer vos travaux de jardinage et bénéficier ensuite d’un crédit ou d’une réduction d’impôt :

  • Être un particulier résidant en France
  • Embaucher un salarié soit directement, soit par l’intermédiaire d’une association ou d’une entreprise, pour la réalisation de vos petits travaux
  • Les travaux de jardinage doivent avoir lieu dans la résidence principale ou secondaire du particulier employeur
  • Le paiement de la facture doit s’effectuer par virement, carte bancaire, CESU (Chèque Emploi Service Universel), chèque.

ramassage feuilles

En cas d’embauche d’un salarié en emploi direct, c’est à vous, employeur de fournir et mettre à disposition le matériel nécessaire.

Si vous faites intervenir une entreprise ou une association, le matériel est fourni par le prestataire.

Vous êtes en colocation ? Dans le cadre d’une colocation, seuls les services effectués dans les parties privatives ouvrent droit à une réduction d’impôt. Si le jardin est “partagé”, et donc commun aux colocataires, il ne constitue pas une partie privative et n’ouvre pas droit au crédit d’impôt.

Comment déclarer ses travaux de jardinage ?

La déclaration 2042 RICI

Depuis 2017, il existe un formulaire spécifique pour les réductions d’impôts, le formulaire 2042 RICI.

Le plafond total des dépenses pour les petits travaux de jardinage est fixé à 5 000 euros par an et par foyer fiscal.

Pour déclarer un jardinier et bénéficier du crédit d’impôt, il faut remplir la case 7DB (c’est par exemple la case à cocher pour une taille de haie déductible des impots). Indiquez à cet endroit les salaires et cotisations sociales en cas d’emploi direct d’un salarié, ou, si recours à une entreprise ou une association, les sommes facturées.

Si c’est la première année que vous employez un jardinier à domicile, n’oubliez pas de cocher également la case 7DQ.

coupe bordure

Les justificatifs à conserver

Gardez précieusement tout justificatif que l’administration fiscale pourrait vous réclamer afin de justifier les sommes versées (factures, contrats de travail, bulletins de salaire…).

Si vous n’êtes pas en mesure de fournir ces justificatifs, vous vous exposez à une remise en cause de cet avantage fiscal.

Modalités de remboursement du crédit d’impôts 2021

L’administration fiscale calcule les impôts courant juillet. Si le Trésor Public vous doit de l’argent, 2 solutions :

  • Si les impôts connaissent vos coordonnées bancaires, vous aurez un paiement par virement fin juillet 2021. Généralement les virement sont émis les semaines 29 et 30. En raison des traitements informatiques et des délais entre les banques, il est possible que le virement apparaisse sur votre compte début août 2021.
  • Si le Trésor Public n’est pas en mesure de vous envoyer un virement, vous recevrez alors un chèque directement. Le délai est plutôt fin août 2021. Tenez compte, bien sûr, du délai postal.

Si vous n’obtenez pas de remboursement passé ce délai, n’hésitez pas à contacter le centre des impôts dont vous dépendez, par mail ou courrier, afin de savoir quand ils vont vous rembourser.

Quels travaux de jardinage pour un crédit d’impôts ?

Il s’agit de “petits travaux” de jardinage pouvant être ponctuels ou réguliers et ne nécessitant pas de qualification particulière :

  • Tonte de la pelouse,
  • Taille des haies et arbustes,
  • Taille des arbres (hors élagage),
  • Cueillette de fruits ou de légumes,
  • Débroussaillage,
  • Nettoyage des abords du jardin, de l’habitation
  • Enlèvement des gravats
  • Entretien du potager
  • Désherbage

taille arbuste

En résumé, toutes les tâches qui embellissent, préservent et entretiennent votre jardin et vos végétaux.

A savoir L’élagage des arbres, la conception d’un jardin ou de parc paysager, les travaux de terrassement ne font pas partie des travaux éligibles aux réductions d’impôts.