Prix fosse septique : tarif d’installation, de vidange et de mise aux normes

Fosse Septique Prix : Tarif d’Installation, Vidange et Mise aux normes
5 / 5 (3 votes)
Quel est le prix d’une fosse septique neuve ? Combien coûte l’installation ? Quel est le prix fosse septique 3000l ou 5000l ? Quel est le prix de vidange ? A quel tarif faire la mise au norme ? Faut-il encore parler de fosse septique ou doit-on évoquer la fosse toutes eaux dorénavant ? Faut-il mieux choisir une fosse toutes eaux ou une micro station d’épuration ? Dans ce guide pratique fosse septique prix, l’équipe d’AlloJardin.com a synthétisé l’ensemble des tarifs à savoir sur la fosse toutes eaux. Nous allons répondre à toutes vos questions.

Fosse septique ou fosse toutes eaux ?

La fosse septique et la fosse toutes eaux (FTE) sont toutes les deux des solutions d’assainissement des eaux pour un logement qui n’est pas relié au tout-à-l’égout.

Leur fonctionnement est assez similaire puisqu’elles vont filtrer les matières solides pour les transformer en liquide.

fonctionnement fosse septique toutes eaux

Cependant, la fosse septique ne traite que les eaux sanitaires, tandis que la fosse toutes eaux traitent à la fois les eaux sanitaires et les eaux ménagères. La fosse toutes eaux est donc plus complète. Il faut savoir que désormais, en France, la fosse septique n’est plus installée. Elle est justement remplacée par la fosse toutes eaux.

De ce fait, aujourd’hui, lorsque l’on parle de fosse septique, il s’agit dorénavant d’une fosse toutes eaux, traitant à la fois les eaux-vannes et les eaux ménagères.

Pourquoi installer une fosse septique ?

Vous l’aurez compris, dans cet article, quand nous parlons de fosse septique, il s’agit bel et bien d’une fosse toutes eaux sauf dans le cas de la partie « Transformation fosse septique en fosse toutes eaux ».

Dans les villes, les maisons sont reliées au tout-à-l’égout qui récupère les eaux ménagères et les eaux sanitaires des habitations pour les traiter dans une station d’épuration.

fosse septique verte prix

Mais si vous habitez à la campagne, il est probable que votre logement ne soit pas relié au tout-à-l’égout. Pour autant, le traitement des eaux reste obligatoire. Aussi, vous n’avez d’autre choix que d’opter pour un système d’assainissement indépendant : la fosse septique toutes eaux reste la solution la plus utilisée dans ce genre de cas. Elle sert à collecter les eaux ménagères et les eaux sanitaires du domicile afin de les traiter.

À quoi sert la fosse septique ?

À la base, la fosse septique servait uniquement à récupérer les eaux-vannes également appelées eaux sanitaires, c’est-à-dire celles provenant des toilettes. Désormais, grâce au système toutes eaux, elle récupère également les eaux grises (eaux ménagères), c’est-à-dire les autres eaux provenant du domicile. Attention, car les eaux de pluie ne sont pas concernées et il est interdit de récupérer ces dernières via un dispositif d’assainissement.

La loi impose de traiter les eaux usées (eaux vannes + eaux grises) via le tout-à-l’égout ou via un dispositif d’assainissement indépendant si le tout-à-l’égout n’est pas accessible au logement (plus d’informations).

Prix fosse septique : installation d’un nouveau système

Désormais, si vous désirez installer une fosse septique ou remplacer une ancienne fosse septique, vous serez obligé d’opter pour une fosse toutes eaux.

fosse septique terrain prix

Son installation vous oblige à passer par un professionnel certifié, car une mauvaise installation peut avoir des conséquences sur l’environnement. Le prix d’installation d’une fosse septique dépend des caractéristiques de la fosse et de son prix qui dépend lui-même des dimensions de la maison et du nombre de pièces principales, ainsi que des tarifs pratiqués par le professionnel en charge de l’installation.

Au final, le prix moyen d’une installation d’une fosse septique, ou fosse toutes eaux, oscille entre 3 500 € et 8 000 € (n’hésitez pas à comparer avec le prix d’une micro station).

Accessoires importants de la fosse septique

La fosse septique se compose de plusieurs éléments et notamment de plusieurs bacs pour récupérer et traiter les eaux usées provenant de la maison.

En plus des bacs et de la tuyauterie, la fosse septique a besoin de certains accessoires pour fonctionner de façon optimale :

  • L’extracteur : placé au bout de la ventilation, l’extracteur sert à créer une dépression au sein de la ventilation pour améliorer les performances de cette dernière et ainsi extraire plus rapidement les odeurs et les gaz. Il existe deux types d’extracteurs : l’extracteur statique sous forme de cloche, et l’extracteur éolien actionné par le vent. Le rotator est un extracteur éolien mécanique.
  • Le regard de collecte : il sert à recueillir les eaux usées brutes provenant du domicile via une ou plusieurs arrivées. Il est très utile lors de l’entretien de la fosse septique.
  • Le géokit : utile lorsque la fosse septique est complétée par un filtre à sable. Le géokit permet au filtre d’être totalement étanche.
  • La rehausse : l’accès aux différents composants de la fosse septique doit être facilité pour permettre leur entretien. La rehausse permet de rendre plus accessibles certains éléments enterrés et notamment les regards.

Prix fosse septique : vidange

La vidange est une étape nécessaire lorsqu’on possède une fosse septique. Cette vidange doit être réalisée à chaque fois que les boues atteignent 50% du volume de la cuve. La fréquence moyenne de la vidange est de 4 ans, mais elle dépend surtout de la taille de la cuve et du nombre d’habitants dans le logement.

La vidange permet de vider les boues, de nettoyer la cuve, les filtres et les canalisations. Sans vidange, la fosse septique finirait par se boucher et ne plus fonctionner.

fosse toutes eaux

Vous ne pouvez pas réaliser vous-même la vidange de votre fosse septique. En effet, celle-ci doit obligatoirement être effectuée par un vidangeur agréé qui est soit une entreprise agréée par la préfecture soit le SPANC (service public d’assainissement non collectif).

Forcément, la vidange n’est pas un service gratuit. En moyenne, le coût d’une vidange de fosse septique se chiffre entre 150€ et 300€. Ce prix varie en fonction de la taille de la fosse, de son emplacement, de sa facilité d’accès, du temps pour réaliser la vidange, de l’emplacement de votre logement. De plus, la vidange est souvent l’occasion d’autres travaux d’entretien et de nettoyage de la fosse.

Prix fosse septique : mise aux normes

Qu’est-ce qu’une mise aux normes ?

Une mise aux normes consiste simplement à veiller à ce que la fosse septique respecte la réglementation et les normes en vigueur exprimées à travers le DTU. Si des normes sont imposées pour les fosses septiques, c’est parce qu’il y a des risques de pollution de l’environnement. Ces normes sont là pour éviter que la fosse ne puisse polluer.

Elles s’articulent autour de différents critères : périmètre de la fosse, sens de la pose, séparation des eaux de pluie et des eaux usées, regards accessibles, ouverture de la fosse…

Prix mise aux normes fosse septique

Comme la vidange, la mise aux normes de la fosse septique doit être effectuée par un professionnel agrée par le SPANC (service public d’assainissement non collectif).

Le prix de cette mise aux normes varie en fonction de l’emplacement géographique de la maison, des travaux à réaliser pour mettre aux normes la fosse septique, de la facilité d’accès de la fosse.

Il en résulte une fourchette de prix très large qui peut aller d’une centaine d’euros à plusieurs milliers d’euros s’il s’avère qu’il faut changer la fosse septique.

Transformation fosse septique en fosse toutes eaux

Si vous possédez une fosse septique ancienne, vous pouvez la transformer en fosse toute eaux, à condition que le SPANC vous y autorise. La transformation passe par l’ajout d’un bac dégraisseur qui va récupérer les eaux ménagères.

schema fosse septique

Toutefois, le plus simple est souvent de changer complètement l’ancienne fosse septique pour la remplacer par une fosse toutes eaux aux normes.

Fosse toutes eaux ou micro station ?

La micro-station d’épuration est une autre solution d’assainissement des eaux. Avec la micro-station les eaux passent d’abord par une première cuve dans laquelle les matières solides vont se déposer au fond tandis que les liquides vont directement se diriger vers la seconde cuve.

Les matières solides vont alors être liquéfiées sous l’effet de bactéries, pour ensuite être redirigées vers la seconde cuve. De là, elles seront une nouvelle traitée avant d’être rejetée dans la nature.

La micro-station bénéficie d’un faible encombrement comparé à une fosse septique toutes eaux. Elle convient donc principalement pour les petits terrains. Les coûts d’installation de la micro-station sont également plus faibles puisqu’elle nécessite moins de travaux de terrassement.

Par contre, la micro-station fonctionne à l’électricité, même s’il existe des solutions (onéreuses) utilisant l’énergie solaire, ce qui induit plus de frais annuels que la fosse toutes eaux.

S’il s’agit d’une résidence secondaire, vous devez opter pour la fosse toutes-eaux, car la micro-station ne supporte pas les périodes prolongées de non utilisation.

Cependant, la micro-station a l’avantage de ne dégager aucune odeur, ce qui n’est pas le cas de la fosse toutes eaux.

D’un point de vue écologique, les deux solutions se valent, puisqu’elles fonctionnent toutes les deux grâce à des bactéries. La seule petite différence est sur la consommation électrique de la micro-station qui la rend légèrement moins écologique, mais cette consommation reste pour autant très faible.

Bon à savoir On trouve aussi aujourd’hui un nouveau modèle de micro station avec filtre compact sans électricité.

Installation fosse septique en 3 étapes

Pour préparer l’installation d’une fosse septique, il faut commencer par contacter le SPANC (service public d’assainissement non collectif). Une étude de votre terrain et de votre habitation sera alors réalisée afin de déterminer si le sol est apte à accueillir une fosse (non présence d’une nappe phréatique), de définir le meilleur emplacement et de déterminer quel type de fosse convient le mieux à votre habitation en fonction du nombre de pièces principales.

Lorsque ces étapes sont terminées, vous pouvez acheter la fosse septique. Les travaux d’installation débutent par le terrassement afin de creuser un trou pour y loger la fosse et les canalisations. Ensuite, la fosse peut être installée.

Installation de fosse toutes eaux : aides et subventions

L’installation d’une fosse toutes eaux nécessite un budget assez conséquent s’élevant souvent à plusieurs milliers d’euros.

Aussi, pour financer cette installation indispensable et obligatoire, il existe différentes aides :

  • Aides locales en vous renseignant auprès de votre mairie
  • Aides de la CAF
  • Aides des caisses de retraite
  • Subventions de l’ANAH

Vous pouvez aussi profiter de l’éco prêt à taux zéro afin de trouver le financement nécessaire. Sachez également que le taux de TVA appliqué sur les travaux et sur la main-d’œuvre est de 10%.

Fosse septique : dimensionnement

Comme vous avez pu le voir plusieurs fois dans cet article, le dimensionnement de la fosse septique dépend de votre logement et plus précisément du nombre de pièces principales. Sont considérées comme pièces principales, les pièces de vie : chambres, salon, salle à manger, bureau.

  • Jusqu’à 5 pièces principales, la fosse toutes eaux doit mesurer 3m3.
  • Au-delà de 5 pièces principales, chaque pièce principale supplémentaire nécessite 1m3 supplémentaire au niveau de la fosse. Autrement dit, pour un domicile comprenant 8 pièces principales, il faut une fosse toutes eaux de 6m3.