Prix micro station d’épuration : tarif et conseils pour l’installation d’une microstation

Micro Station d’Epuration Prix : Quel Budget pour une Micro Station ?
4 / 5 (42 votes)
Quel est le prix d’une micro station d’épuration ? Quel est le coût d’installation d’une micro station d’épuration ? Quel est le matériel de qualité sur le marché ? Comment fonctionne une micro station ? Combien coûte l’entretien et la maintenance de ce type d’assainissement individuel ?

La station d’épuration individuelle est une solution très pratique pour de nombreux français. Dans cet article micro station d’épuration prix, l’équipe d’AlloJardin.com a rassemblé tous les détails budgétaires (prix du matériel, tarif de pose et d’entretien du matériel) à prévoir pour le choix de la microstation.

Micro station d’épuration : critères de prix

Le prix d’une micro station d’épuration dépend de nombreux éléments :

  • Matériaux : les cuves peuvent être conçues en PVC, en PRV (polyester renforcé à la fibre de verre) ou en béton. Le PVC est le matériau le moins cher, mais aussi le moins résistant. Le PVR présente le meilleur rapport qualité/prix. Le béton est le matériau le plus solide, mais aussi le plus cher.
  • Technologie : on distingue la culture fixée (bactéries se regroupent sur un support solide), de la culture libre (bactéries en suspension dans l’eau et la boue, et de la SBR (sequencing batch reactor). La culture libre est la solution la moins chère. Ensuite, on trouve la culture fixée, simple d’utilisation et performante. Avec la technologie SBR, l’aération est effectuée périodiquement pour des performances similaires à la culture fixée, mais nécessitant une installation plus complexe.
  • Service Client : mieux vaut privilégier une entreprise locale qui propose un suivi de l’installation et une maintenance rapide.
  • Équipements / Accessoires : la micro station d’épuration se compose de divers équipements et accessoires dont la qualité joue un rôle sur le prix, mais également sur la durée de vie de l’installation. Préférez les systèmes utilisant des équipements et des accessoires de grands fabricants afin de profiter d’une meilleure durée de vie et de pièces de rechange plus faciles à trouver.
  • Dimensionnement d’une micro station (nombre d’habitants) : il faut également prendre en compte la taille et la capacité de la micro station d’épuration en fonction du nombre de pièces sanitaires et du nombre d’habitants dans le logement. Plus la micro station possède une grande capacité et plus son prix est élevé.
  • Lieu de pose : le prix diffère aussi selon la région et le lieu où est située l’habitation, mais également en fonction des travaux nécessaires à l’installation des cuves (déblayage, accessibilité au chantier, distance avec la maison, etc.). Il faudra, en effet, l’éloigner le plus possible des autres aménagements comme une petite terrasse en bois ou une pergola par exemple.

ministation epuration travaux de terrassement

Micro station d’épuration prix 2019

Tarif d’installation mini station

La micro station d’épuration nécessite un budget assez élevé, variant principalement en fonction du nombre de personnes présentes dans l’habitation. On utilise le jargon EH pour Équivalent Habitant, afin de déterminer le nombre de personnes utilisant la station d’épuration individuelle.

Capacité micro station (EH)Prix moyen hors posePrix moyen avec pose
Entre 2 et 5 personnes5000€ à 6000€7000€ à 8000€
Entre 5 et 10 personnes6000€ à 10000€8000€ à 12000€
Entre 10 et 20 personnes10000€ à 150000€12000€ à 17000€

L’équipement de la micro station comprenant la pompe de relevage, le compresseur à air et les raccords électriques. Le coût d’installation se situe généralement autour de 2000€ à 3000€ pour une habitation. L’installation comprend le terrassement et la pose de la micro station d’épuration.

Au final, on obtient un prix global qui oscille de 7000€ à plus de 17000€, pose comprise. Il s’agit d’une fourchette moyenne, mais les travaux de terrassement peuvent énormément varier d’un logement à un autre et le prix peut alors être très différent.

Notez qu’il est possible d’installer soi-même une micro station d’épuration, à condition d’avoir un minimum de compétences dans le domaine. En réalisant vous-mêmes l’installation, vous pouvez réduire considérablement la facture finale, mais l’installation sera plus longue et le risque d’erreur sera bien plus élevé. La microstation restera posée plusieurs dizaines d’années, c’est donc un choix très important. Mieux vaut bien se renseigner et faire appel à des professionnels qualifiés.

Cout d’entretien & maintenance

Il existe plusieurs autres – faux frais – à prendre en compte concernant l’entretien de la station d’épuration individuelle. En effet, la micro station d’épuration est un dispositif qui a besoin d’être entretenu régulièrement, au moins une fois par an, voire une fois par semestre pour certains modèles. Cet entretien doit être réalisé par un professionnel agréé.

Frais d’entretienTarifDétails des interventions
Contrat de maintenance100€ à 150€ / anEn moyenne, l’entretien nécessaire à une micro station d’épuration doit être effectué une ou 2 fois par an (selon ce qui a été prévu dans le contrat d’entretien)
Vidange de la cuve de décantation150€ à 300€ / interventionLe vidange de la cuve de décantation doit être réalisée dès que les boues représentent environ un tiers du volume de la cuve. La fréquence varie selon le volume de la cuve et le nombre d‘habitants.
Consommation électrique50€ à 80€ / anLa micro station d’épuration individuelle fonctionnant à l’électricité, la consommation varie en fonction des tarifs en vigueur (moyenne 0,13 kWh).

Au final, il est raisonnable de prévoir un coût d’entretien de la micro station d’épuration individuelle autour de 350€ – 450€ par an.

micro station tricel

Micro station d’épuration : fonctionnement

Type de microstation d’épuration

La micro station d’épuration permet de traiter les eaux usées et elle intervient en trois phases : décantation, traitement et clarification. Il existe deux principaux types de micro stations d’épuration selon la façon dont est organisée la phase de traitement : à culture fixe ou à culture libre. Dans les deux cas, ce sont les micro-organismes (bactéries) présents naturellement dans l’eau qui vont nettoyer la nettoyer.

Type de microstation d’épurationPrincipe de fonctionnement
Micro station à culture fixeLa micro station dispose de supports solides sur lesquels les bactéries vont se regrouper
Micro station à culture libreLes bactéries sont en suspension dans un bassin d’eau et de boue (solution la moins chère)
Micro station sans électricité (filtre compact)Alternative à la microstation, consulter notre guide pour bien choisir entre le filtre compact et la micro station.

micro station schema fonctionnement

Fonctionnement étape par étape

Comme nous venons de le préciser, le processus de fonctionnement d’une micro station d’épuration est divisé en trois phases réparties en 3 cuves (parfois en 2 cuves) :

  • La décantation : les éléments solides vont être séparés du reste des eaux usées en se déposant dans le fond de la cuve. Ils vont être en partie dégradés par des bactéries. De cette phase de décantation ressort un effluent liquide qui va être dirigé vers la deuxième cuve, celle de traitement.
  • Le traitement : l’effluent obtenu lors de la première phase est aéré par un générateur d’air favorisant le développement de bactéries aérobies (qui ont besoin de dioxygène pour agir). Elles dégradent l’effluent pour réduire la pollution de l’eau. Cette réaction produit des gaz est des boues. Ces dernières vont directement être redirigées vers la première cuve rejoindre les boues de la première phase. Le reste (eau et gaz) est redirigé vers la dernière cuve, celle de clarification.
  • La clarification : les eaux vont être clarifiées une dernière fois afin de séparer les résidus encore présents qui vont se déposer dans le fond de la cuve avant d’être redirigés vers la première cuve. Les eaux propres sont rejetées.

Le rejet des eaux claires peut être effectué de trois façons différentes : en irriguant directement les végétaux, dans le sol ou dans un cours d’eau (nécessite l’accord du SPANC).

Micro station : les impératifs de pose

Pour pouvoir installer une micro station d’épuration chez soi, il faut d’abord se renseigner auprès du SPANC (service public d’assainissement non collectif) pour savoir si vous êtes en zone sensible (conchylicole, cressiculture, baignade, humide protégée, captage d’eau potable) et connaître les éventuelles réglementations imposées.

microstation epuration pose entreprise

L’installation nécessite d’effectuer un terrassement de terrain afin de creuser un trou pour y installer la micro station d’épuration. Ensuite, il faut effectuer les différents raccordements entre les cuves, la relier aux sanitaires et effectuer le branchement électrique. A noter que l’entretien de la micro station d’épuration doit être effectué par un professionnel.

Micro station : avantages et inconvénients

Les avantages de la micro station d’épuration :

  • Faible encombrement : une fois enterrée, la micro station d’épuration prend peu de place, lui permettant d’être installée dans les petits jardins et laissant de la place pour d’autres installations comme une piscine.
  • Pas d’odeur : elle ne génère pas de mauvaises odeurs comme c’est par exemple le cas avec une fosse septique (ou fosse toutes eaux).
    Installation simple et rapide : hormis le terrassement qui peut se révéler plus compliqué, l’installation de la micro station d’épuration est relativement simple et rapide.
  • Écologique : elle est conçue pour être respectueuse de l’environnement avec un fonctionnement naturel à l’aide de bactéries.
  • Durée de vie : une micro station d’épuration de bonne qualité a une durée de vie d’environ 20 ans.
  • Réutilisation de l’eau : l’eau clarifiée peut être rejetée pour irriguer la végétation du jardin ou stockée dans un bassin.

pose station epuration sable

Les inconvénients de la micro station d’épuration :

  • Fonctionnement en continu : une longue période sans apport d’eaux usées peut altérer le bon fonctionnement de la micro station d’épuration.
  • Coût : il faut prévoit un budget global supérieur à 7000€ pour l’achat et l’installation de la micro station d’épuration.
  • Bruit : bien qu’il soit relativement faible, la microstation d’épuration génère du bruit lié à son fonctionnement. Il est recommandé de bien réfléchir à son aménagement de jardin pour la placer à un endroit adéquat.
  • Entretien régulier : un entretien annuel est nécessaire pour maintenir le bon fonctionnement de la station, et elle doit être vidangée tous les 2 à 4 ans, quand la première cuve est remplie à 30% de boue.
  • Consommation électrique : la micro station d’épuration a besoin d’être raccordée au réseau électrique.
  • Elle n’est pas éligible au prêt à taux zéro puisqu’elle consomme de l’énergie.

N’hésitez pas à consulter notre guide sur les fosses toutes eaux afin de comparer les différentes solutions.

Comment choisir sa micro station ?

Afin de choisir une micro station conforme, vous devez vérifier qu’elle intègre les éléments suivants :

  • Respect de la norme CE 12566-3 + A1 (détails)
  • Respect de la norme électrique NFC 15-100 (plus d’informations)
  • Numéro d’agrément national délivré par le ministère de la Santé ou de l’Environnement

Pour choisir le bon modèle vous devez également étudier :

  • Sa consommation électrique
  • Son niveau sonore
  • Comment sont transférés les effluents (pompe ou AirLift)
  • Le temps de fonctionnement du compresseur et du moteur électrique pour éviter le risque de surchauffe
  • La fréquence de vidange
  • Sa capacité
  • Le mode d’épuration : culture libre, SBR ou culture fixée

exemple microstation avant installation

Voici une liste des principaux vendeurs et fabricants dignes de confiance : ABAS, Adivsaen, Aquitaine Bio-Teste, Asio Spol, Assainissement-Autonome, Biorock, Bonna Sabla Nive, Boralit, Delphin Water Systems, Eauclin, Eloy Water, Epur, Glynwed, Graf, Kessel AG, Klargester, KMG, Mall, UTP, Nassar Delphin Group, NEVE Environnement, Phyto Plus Environnement, SMVE, Stoc Assainissemen et WPL.

Micro Station : agrément et réglementation

Pour l’installation de votre micro station d’épuration il est impératif de choisir un professionnel agréé. Idem pour le professionnel qui effectuera l’entretien annuel et la vidange de votre installation. La première étape pour installer une micro station d’épuration est de vous adresser au SPANC (service public d’assainissement non collectif) pour connaître les réglementations en vigueur pour votre habitation. Comme nous venons de l’indiquer précédemment, la micro station d’épuration doit disposer d’un numéro d’agrément fournit par le ministère de la Santé ou de l’Environnement, et elle doit également répondre à des normes spécifiques.

entreprise assainissement individuel

Aide financière et pose de microstation

Le coût global d’une micro station d’épuration s’élève entre 7000€ et plus de 13000€. Vu le budget demandé, il est intéressant de pouvoir profiter d’une aide financière pour réduire ce montant. Il existe différentes aides financières possibles :

  • Un taux de TVA réduit à 10 % (au lieu de 20 %) : pour en profiter, l’installation doit être réalisée par un professionnel agréé, et votre logement doit être âgé de plus de 2 ans.
  • L’aide à l’assainissement délivrée par l’ANAH (agence nationale de l’amélioration de l’habitat) : pour profiter d’un prêt calculé en fonction de vos revenus N-2 le système doit être agréé, vous devez vous engager à habiter dans votre logement au moins 10 ans et l’installation doit permettre de réduire de 25 % la consommation énergétique du logement.
  • Aides locales : renseignez-vous auprès du conseil régional, de la CAF, de la mairie et des caisses de retraite.

Exemple de devis micro station d’épuration

Prenons un cas concret afin de se rendre compte le niveau d’investissement nécessaire pour l’installation d’une micro station. Pour une famille de 4 personnes située en région parisienne, en partant du principe que les travaux de terrassement se déroulent sans complication, il faudra compter autour de 7500€ TTC pour un matériel Tricel de bonne qualité. En plus de cela, il faudra ajouter 350€ de frais de maintenance par an.