Pourquoi, comment et quand scarifier sa pelouse ?

Comment scarifier une pelouse ? Pourquoi faut-il scarifier ? Que faire après avoir scarifié sa pelouse ? Quand scarifier la pelouse ? A quelle fréquence scarifier la pelouse ? Quel type de scarificateur utiliser ? L’équipe de rédaction d’AlloJardin.com vous explique tout ce que vous devez savoir sur la scarification de pelouse en 2019.

Pourquoi faut-il scarifier ?

La scarification consiste à éliminer le feutre présent à la surface du gazon. Ce feutre est composé de mousse et de débris de végétaux qui asphyxient l’herbe. En effet, un feutre trop épais empêche l’air de bien circuler jusqu’à l’herbe et il impacte également l’humidification du gazon puisque l’eau va difficilement atteindre les racines. Sans compter que le feutre peut se transformer en foyer pour les nuisibles. À terme, le gazon va dessécher et jaunir et vous risquez de devoir refaire entièrement la pelouse.

scarificateur

La scarification consiste à retirer cette couche présente à la surface du gazon pour qu’il puisse à nouveau respirer convenablement et être alimenté en eau jusqu’à ses racines.

Elle fait partie des étapes nécessaires à l’entretien de pelouse, voir essentielle pour maintenir une pelouse en bonne santé. Sans compter que la scarification permet aussi de drainer le sol et de l’ameublir.

Comment scarifier une pelouse ?

Premièrement, préférez effectuer la scarification par une journée ensoleillée et lorsque le sol n’est ni trop sec ni trop humide.

Commencez par retirer tous les débris et les objets qui trainent sur la pelouse : branches, jouets, mobilier, décoration… De cette façon, le passage du scarificateur ne sera pas entravé par un obstacle.

Une fois que la pelouse est nue, passez la tondeuse en réglant lame pour une tonte à ras. Plus le gazon est court et plus il est facile à scarifier.

scarification manuelle

Pour scarifier une pelouse, on utilise habituellement un scarificateur. Toutefois, si vous ne possédez pas cet outil, et que vous ne désirez ni l’acheter ni le louer, vous pouvez toujours vous lancer dans la scarification au râteau. Cette technique est beaucoup plus fatigante et plus longue. Et si vous êtes sensible du dos, nous espérons que la surface de votre pelouse n’est pas trop grande.

Vous l’aurez compris, le scarificateur se révèle nettement plus pratique, puisqu’il est spécialement conçu à cet effet. Vous avez le choix entre le scarificateur manuel, le modèle électrique et le scarificateur thermique. Plus votre terrain est grand et plus nous vous recommandons de vous tourner vers un modèle thermique. Ce dernier prend souvent la forme d’une petite tondeuse.

Veillez à régler la hauteur du scarificateur pour éviter qu’il abîme les racines du gazon. Passez le scarificateur sur la totalité de votre pelouse en progressant par bandes et en croisant les passages.

entretien scarificateur gazon

Une fois la scarification terminée, si votre scarificateur n’est pas équipé d’un sac, vous devez ramasser les résidus pour éviter qu’ils asphyxient la pelouse. Vos pouvez utiliser un râteau ou un balai à gazon, mais une astuce consiste à passer la tondeuse pour profiter de son sac.

Que faire après avoir scarifié sa pelouse ?

Lorsque vous avez terminé la scarification de la pelouse, il est souvent recommandé de procéder à un terreautage. Il consiste à étaler une fine couche de terreau sur le gazon. Cet apport de matières organiques va nourrir la pelouse et lui permettre de retrouver une bonne densité et une couleur bien verte.

Dans le cas d’une pelouse clairsemée, vous pouvez également effectuer un semis de regarnissage. Grattez le sol nécessitant le regarnissage et dispersez les graines à la main. Terminez par un léger ratissage pour enfouir les graines sous la terre.

Quand scarifier la pelouse ?

Il n’est pas utile de scarifier la pelouse plus de deux fois par an, car le feutre n’a pas le temps de se former en mois de 6 mois, et parce qu’un excès de scarifications est nuisible pour le gazon.

Les meilleures périodes pour scarifier la pelouse sont le printemps et l’automne. Au printemps, privilégiez le mois de mars ou avril, quand les dernières gelées sont terminées et avant de procéder aux premières tontes.

En automne, la scarification doit être effectuée au mois de septembre ou d’octobre avant que les premières gelées arrivent.

scarification pelouse

Scarification pelouse : à quelle fréquence scarifier ?

Comme nous venons de le voir, vous ne devez pas effectuer plus de deux scarifications par an. Toutefois, nous recommandons de scarifier votre pelouse au moins une fois par an, et dans l’idéal, deux fois par an.

La fréquence dépend également de l’état de votre pelouse et de la vitesse à laquelle se forme la couche de feutre. Ainsi, il est possible qu’une scarification tous les deux ans soit suffisante.

Quel scarificateur choisir ?

En début d’article nous avons évoqué le fait qu’il existe trois types de scarificateurs : manuel, électrique et thermique.

Le scarificateur manuel est à réserver pour les petites parcelles de pelouse. Dans ce cas, inutile d’investir dans une machine motorisée.

scarifier pelouse

Par contre, pour une surface comprise entre 30m2 et 500m2, un scarificateur électrique se révèle bien plus pratique. Grâce à lui, vous allez gagner énormément de temps et moins vous fatiguer. Il nécessite une prise électrique et une rallonge. Le prix d’un scarificateur électrique se situe entre 80€ et 200€. Certains sont équipés d’un bac de ramassage.

Pour les pelouses de plus de 500m2, un scarificateur thermique s’impose. En effet, le câble électrique devient gênant pour les grandes superficies. Il est également plus puissant.

Au niveau de la coupe, vous avez le choix entre des scarificateurs à peigne et des scarificateurs à couteaux. Le peigne permet uniquement d’arracher le feutre, tandis que les couteaux vont également retourner légèrement la terre afin de l’aérer.

Les marques référentes de scarificateur sont : Bosch, Black&Decker, Al-Ko, Einhell

Scarifier Pelouse : Pourquoi, Comment et Quand scarifier ?
5 / 5 (1 vote)