Robot tondeuse : comparatif des meilleurs tondeuses robot et conseils d’achat

Quel est le meilleur robot tondeuse 2021 ? Jusqu’à quelle pente de jardin et quelle superficie peut on utiliser un robot de tonte ? Faut-il choisir une tondeuse robot ou une tondeuse classique ? Quel robot tondeuse pour une grande surface ?  Faut-il opter pour un robot tondeuse sans fil périphérique ?

Où trouver un robot tondeuse pas cher ? Comment bien entretenir son robot tondeuse ? AlloJardin.com a préparé pour vous un maximum d’informations pour vous aider à bien choisir votre robot tondeuse. Vous trouverez le prix moyen d’un robot tondeuse, un comparatif robot tondeuse ainsi que les meilleurs robots tondeuse par marque (Husqvarna, Honda, Viking, Zucchetti, Robomow, Gardena, McCulloch…). L’équipe d’AlloJardin vous aide à faire des économies sur l’achat de votre tondeuse robot.

Robot tondeuse : de nouvelles gammes

Le robot tondeuse va-t-il devenir la norme dans les prochaines années ? Va-t-elle remplacer la tondeuse thermique ou électrique ? S’il est difficile de savoir combien de temps il faudra pour généraliser le robot tondeuse dans les jardins français, une chose est certaine c’est que cette évolution technologique est bien là pour rester. Le robot tondeuse est une tondeuse qui tond automatiquement la pelouse. L’intervention du jardinier est réduite au strict minimum, généralement pour un travail de finition au niveau des éventuelles zones de gazon restantes (près des bordures ou des allées).

Robot tondeuse filaire

Le robot tondeuse filaire ne désigne pas un robot tondeuse raccordé à une prise électrique par un fil. Il s’agit d’une tondeuse automatique qui suit un chemin délimité par un fil. Ce fil est enterré dans le sol à quelques centimètres de profondeur. Ce fil dicte le chemin du robot tondeuse et lui permet de passer partout en évitant les différents obstacles. Son principal avantage c’est qu’une fois le réseau filaire bien installé, le robot tondeuse ne devrait oublier aucune zone. Par contre, l’installation du fil peut se révéler complexe et longue.

Robot tondeuse sans fil

Cette fois, le robot tondeuse sans fil est capable de détecter lui-même la présence d’obstacle. Lors de la première utilisation, il faut généralement procéder à une phase de préparation qui consiste à délimiter la zone de tonte. Par la suite, à l’aide de sa boussole électrique, la tondeuse sera capable de reconnaître toute seule le tracer.

Ce robot tondeuse a l’avantage d’être plus simple à installer puisqu’il ne nécessite pas d’installer un fil dans le sol, ce qui permet également d’économiser de l’argent, car l’installation du fil peut nécessiter l’intervention d’un professionnel. En revanche, il peut être moins précis et oublier certaines zones qu’il suffira de tondre en contrôlant à distance le robot.

Robot tondeuse à recharge manuelle

Comme son nom l’indique, avec le robot tondeuse à recharge manuelle, c’est à l’utilisateur d’aller placer et de recharger la batterie sur sa station d’accueil. En règle générale, un robot tondeuse possède une autonomie allant de 1h à 3h en fonction du modèle et du terrain (hauteur de la pelouse, obstacles, pente…). Il convient parfaitement pour les petites surfaces.

Robot tondeuse à station de recharge

Un robot tondeuse à station de recharge se dirige tout seul vers la station de recharge lorsque la batterie est quasiment déchargée. L’utilisateur n’a pas à intervenir. Une fois la batterie rechargée, le robot reprend son travail si celui-ci n’était pas terminé. Il est parfait pour les surfaces moyennes.

Robot tondeuse à câble périmétrique

C’est l’autre nom pour désigner le robot tondeuse filaire. Le câble est enterré dans le sol et détermine le chemin que doit parcourir le robot. Ce type de robot tondeuse est idéal pour les surfaces importantes puisqu’il réduit la marge d’erreur, c’est-à-dire les zones oubliées par le robot tondeuse.

Pourquoi choisir un robot tondeuse ?

Facilité d’utilisation

L’un des principaux atouts du robot tondeuse c’est sa simplicité d’utilisation et son autonomie. Il va tondre lui-même la pelouse sans que vous ayez à intervenir, sauf pour corriger quelques zones oubliées. Le robot tondeuse permet de réduire considérablement les efforts sans venir compliquer inutilement la tonte de pelouse.

Gain de temps

Toujours en lien avec l’autonomie du robot tondeuse, lorsqu’il est en train de tondre, vous pouvez vous occuper à autre chose. Autrement dit, la tonte de votre terrain ne vous prend pas de temps (sauf à l’installation et encore…). Une solution parfaite quand on veut pleinement profiter de son temps libre.

Qualité de la tonte

Les robots tondeuses proposent désormais une qualité de tonte similaire à celle d’une tondeuse manuelle, voire meilleure puisqu’elle est plus régulière. Toutefois, pour que la tonte soit de qualité, il est préférable que le gazon ne dépasse pas 10cm de haut. Le robot tondeuse s’occupe également de la mousse et des autres petites plantes présentes sur son passage.

Écologique

Fonctionnant sur batterie, c’est-à-dire à l’énergie électrique, cet appareil est plus écologique qu’une tondeuse thermique. Il ne rejette aucun gaz ni aucune pollution. En plus l’énergie électrique consommée est relativement faible puisqu’elle est d’environ 8 à 12kWh.

Sécurité

Aucun risque de mauvaise manipulation de l’engin ou lors de l’utilisation du robot tondeuse. La plupart des modèles s’arrêtent automatiquement de fonctionner lorsque l’appareil est soulevé. Nous conseillons vivement de choisir un robot tondeuse proposant cette fonction. Certains modèles intègrent également un digicode, une alarme ou un code PIN pour réduire le risque de vol extérieur.

Silence

Il est relativement silencieux, surtout par rapport à une tondeuse thermique. En moyenne, ce genre d’appareil dégage un niveau sonore de 65dB, l’autorisant à être utilisé le dimanche sans risquer de gêner les voisins.

Entretien minimum

Le robot tondeuse intègre une mécanique relativement simple qui a l’avantage de très peu s’user. Autrement dit, il profite d’une longue durée de vie. L’entretien est réduit au stricte minimum puisqu’il consiste principalement à recharger la batterie (sauf pour les modèles à station de recharge qui le font automatiquement), à remplacer les lames de temps en temps quand elles sont usées, et à le nettoyer environ une fois par semaine en prenant soin de bien enlever les herbes sèches au niveau du carter et des roues (cette dernière opération doit être réalisée en plaçant le robot sur le côté et non à l’envers pour éviter que l’herbe glisse à l’intérieur de la coque).

Inconvénients d’un tondeuse robot

  • Le robot tondeuse a de nombreux avantages, mais il possède aussi des inconvénients à garder en tête. Avant toute chose, son prix. Ce type d’appareil reste assez onéreuse puisqu’il faut prévoir un budget minimum souvent supérieur à 500€.
  • Limite de surface : il est également moins puissante qu’une tondeuse classique et elle n’est plus adaptée lorsque le gazon est haut. De plus, pour les grandes superficies, le temps de tonte devient vite relativement long.
  • Retouche parfois nécessaire : même en délimitant parfaitement le terrain à l’aide d’un câble périmétrique, il reste souvent quelques zones de gazons non tondues nécessitant une retouche. Ce constat est d’autant plus vrai que le terrain est grand.
  • Installation : le robot autonome convient surtout pour les jardins déjà implantés, car pour toute modification de la surface gazonnée, il faudra reprogrammer le robot tondeuse et revoir l’installation du fil conducteur. D’ailleurs, l’installation de ce fil est aussi un inconvénient puisqu’elle est relativement fastidieuse. Mieux vaut faire appel à un professionnel, même si cela vous coûtera quelques euros supplémentaires.
  • Détection d’obstacle : il ne détecte pas forcément tous les petits obstacles comme les petites branches ou les jouets. Ces obstacles risquent d’abimer plus rapidement les lames.

Quel robot tondeuse acheter ?

Surface de tonte

Il est très important de choisir le robot tondeuse en fonction de la surface de tonte. En effet, les robots tondeuses sont répartis en différentes catégories selon cette surface. Il y a ceux qui sont conçus pour les petits terrains de moins de 200m2 jusqu’à ceux qui peuvent tondre des terrains de 10000 m2.

La différence se situe au niveau de la surface de coupe, la vitesse de coupe, de l’autonomie et du type de robot tondeuse (avec ou sans fil conducteur). Ainsi, un robot tondeuse utilisé pour une surface trop grande risque de se décharger plusieurs fois avant de terminer la tonte. Pour un grand terrain, un robot tondeuse filaire est préconisé.

Degrés d’inclinaison du terrain

Le degré d’inclinaison du terrain désigne à partir de quel dénivelé le modèle de robot tondeuse en question n’est plus adapté. Ainsi, certains appareils sont conçus pour des terrains relativement plats, quand d’autres peuvent être utilisés pour des surfaces plus pentues. Cette inclinaison se mesure en prenant la hauteur du point le plus haut de la surface gazonnée multipliée par la longueur jusqu’au point le plus bas, le résultat devant ensuite être divisé par 100. Il faut ensuite comparer ce nombre à celui indiqué sur la notice du robot tondeuse.

Autonomie du robot tondeuse

L’autonomie d’un robot tondeuse désigne tout simplement son temps d’utilisation lorsque la batterie est pleine et jusqu’à ce qu’elle se décharge complètement. Cette autonomie peut aller de 1h à plus de 4h en fonction des modèles. Plus le terrain à tondre est important et plus il faut opter pour une autonomie élevée. Comme nous l’avons vu précédemment, les robots tondeuses avec station de recharge sont capables de retourner de façon autonome vers la station de recharge lorsque la batterie commence à être insuffisante.

Type de coupe

Lorsque vous devez choisir un robot tondeuse, pensez à étudier la hauteur de coupe proposée par les différents modèles. Ainsi, certains robots proposent plusieurs hauteurs, ce qui peut se révéler pratique. Dans tous les cas, les robots tondeuses sont avant tout adaptés pour l’herbe peu haute ne dépassant pas les 10cm. Fonctionnant sans bac de récupération, ils utilisent la technique mulching pour broyer l’herbe coupée et la redistribuer sans laisser de gros blocs de gazon coupés. Si l’herbe est trop haute, cette technique devient moins efficace.

Prenez aussi en compte la largeur de coupe, surtout si la tondeuse a vocation à être utilisée sur un grand terrain. Auquel cas, une largeur de coupe plus grande réduira considérablement le temps de tonte.

Poids du robot tondeuse

Le poids du robot tondeuse n’est pas à négliger. Un modèle trop lourd peut rendre sa manipulation difficile lorsqu’il faut le placer sur le gazon, quand il faut le ranger, le recharger ou lorsqu’on le nettoie. En fonction des modèles, le poids d’un robot tondeuse peut aller de moins de 10kg à plus de 30kg.

Sécurité

Déjà évoqué plus haut, nous rappelons l’intérêt de choisir une tondeuse robot équipée d’un capteur de soulèvement. Cela permet au robot tondeuse de se permettre automatiquement à l’arrêt lorsqu’il est soulevé réduisant considérablement le risque d’accidents potentiels.

Autres options

Certains robots tondeuses proposent quelques fonctions supplémentaires :

  • Protection contre le vol : prend la forme soit d’un code PIN, soit d’un digicode, soit d’une alarme.
  • Détection de collision : en cas de collision le robot se met à l’arrêt.
  • Connexion avec le smartphone : permet de vérifier le niveau de batterie du robot, de le contrôler à distance afin de passer par les zones oubliées et de définir son programme de tonte.
  • Lames de rechanges : inclues avec lors de l’achat du robot.
  • Gestion des pentes : le robot tondeuse est équipé de roues motrices et d’une puissance suffisante pour franchir des pentes importantes.
  • Détection de pluie : assez récente, cette technologie permet au robot de détecter lorsqu’il commence à pleuvoir et de stopper sa séance pour se mettre à l’abri et attendre que l’herbe sèche.

Installation robot tondeuse

Le type d’installation dépend du type de robot tondeuse que vous allez acheter. Pour un robot tondeuse sans fil et sans GPS, il n’y a pas vraiment d’installation puisque le robot va se déplacer de façon autonome et seuls les obstacles vont l’empêcher d’aller plus loin et vont le rediriger. Le principe est similaire à celui d’un robot aspirateur. Autrement dit, ce type de robot tondeuse convient pour les petites surfaces bien délimitées par des bordures.

Le robot tondeuse sans fil, mais avec GPS est beaucoup plus pratique. Lors de la première utilisation, il va falloir délimiter la zone de tonte en programmant les coordonnées GPS. Ensuite, le robot se déplacera de façon autonome à travers la surface et grâce à son GPS, avec plus ou moins de précision en fonction du modèle et des caractéristiques du terrain.

Encore plus simple, le robot autonome avec programmation est la solution la plus répandue. On définit le terrain à tondre à l’aide de câbles électriques transmettant un signal et placés à certains endroits du terrain (angles, autour des obstacles…).

Nettement plus précis, le robot tondeuse filaire est néanmoins plus compliqué à installer. Il faut installer un câble électrique qui définira le chemin emprunté par le robot. Il est conseillé d’enterrer le fil (environ 3cm de profondeur) pour éviter qu’il ne soit abimé par des animaux ou des enfants.

Robot tondeuse : entretien

Le robot tondeuse ne nécessite pas un gros entretien, mais il est tout de même utile de procéder à un entretien régulier pour le maintenir en bon état et accroître sa durée de vie.

L’entretien consiste principalement à nettoyer le robot, en veillant à ce qu’il soit bien éteint, en portant des gants et en utilisant un jet d’eau et une spatule : nettoyage des lames, du carter et des roues. Pour le nettoyer, positionnez-le de côté et non à l’envers pour éviter que les débris de gazon tombent à l’intérieur de la coque. Lorsque les lames sont usées, il faut penser à les changer. De même, il faut penser à recharger la batterie lorsque celle-ci est à plat. Un coup de dégrippant sur le carter évite que l’herbe ne colle trop. Pensez également à vérifier de temps en temps l’état des courroies et à les changer si elles présentent des signes d’usure.

Robot tondeuse : vos questions

Le robot tondeuse peut-il tondre par temps de pluie ?

Le robot autonome ne craint pas la pluie. Les modèles d’aujourd’hui résistent à l’humidité et certains appareils intègrent un détecteur de pluie qui leur permet de retourner automatiquement vers leur station d’accueil quand il commence à pleuvoir. Même si leurs performances sont optimales avec de l’herbe sèche, elles restent néanmoins surprenantes lorsque le gazon est humide.

Qu’est-ce que le robot tondeuse fait de l’herbe coupée ?

Un robot tondeuse utilise la technique du mulching. Il coupe l’herbe et la mixe en de très fins débris qui sont ensuite éparpillés dans le gazon tondu et imperceptibles à l’œil nu. Aucun ramassage n’est nécessaire, et ces petits morceaux d’herbes forment un engrais naturel favorisant le bon développement du gazon.

Comment le robot tondeuse se déplace-t-il ?

Tout dépend du modèle et du type de robot tondeuse. Certains suivent un fil enterré dans le sol. D’autres évoluent dans un périmètre délimité par des fils et le robot change de direction à l’approche de l’un d’entre eux. Il y a aussi les robots tondeuses qui avancent aléatoirement et changent de direction lorsqu’ils rencontrent un obstacle. Enfin, il y a ceux équipés d’un GPS.