Taille Mirabellier : Quand et Comment Tailler un Mirabellier ?

Comment tailler un mirabellier ? Quand tailler un mirabellier ? Comment s’occuper de la taille d’un vieux mirabellier ou d’un mirabellier trop haut ? Qu’en est-il de la taille mirabellier de nancy ou de metz ? Que faire face à la maladie du mirabellier ? L’équipe d’AlloJardin.com s’est réunie pour vous dire tout ce que vous devez savoir sur la taille d’un mirabellier.

Mirabellier : bon à savoir

Le mirabellier est un arbre fruitier de la famille des Rosacées et du genre Prunus. Plus précisément, il s’agit d’un sous-cultivar de prunier. Pouvant mesurer jusqu’à 10m de haut, le mirabellier supporte tous les climats français et il est particulièrement résistant face au froid.

Il supporte les sols argileux et les sols riches en végétaux décomposés, qu’ils soient neutres ou acides, drainés ou frais.

taille du mirabellier

Cet arbre fruitier produit le fruit appelé mirabelle. Il s’agit d’une petite prune jaune qui se récolte du mois d’août à septembre. La mirabelle est principalement cultivée en Lorraine qui représente 80% de la production mondiale et où elle bénéficie d’une IGP. On la retrouve également en Alsace, en Haute-Saône et au Québec.

Comme nous allons le voir par la suite, l’entretien du mirabellier reste relativement simple.

Variétés de Mirabelliers

Il existe différentes variétés de mirabelliers, dont plusieurs provenant de la région lorraine. Parmi les mirabelliers les plus populaires, on retrouve :

  • Le mirabellier de Nancy : produit des mirabelles robustes, jaune vif, assez grosses, douces, et qui résistent très bien à la cuisson.
  • Le mirabellier de Metz : produit des mirabelles à la peau fine, avec une teinte rosée, qui sont souvent utilisées pour les confitures et les compotes.
  • Le mirabellier de Flotow : produit des mirabelles à consommer frais et dont la maturité intervient dès juillet.
  • Le mirabellier de Bellamira : des caractéristiques similaires au mirabellier de Flotow.
  • Les mirabelliers tardifs : produisent des fruits plus acides dont la récolte intervient à la fin du mois de septembre, et qui sont plutôt utilisés pour les tartes et les plats cuits.

mirabellier arbuste

Quand tailler un mirabellier ?

Généralement, il est recommandé de procéder à la taille de formation du mirabellier pendant les 3 premières années après sa plantation. Cette taille de formation doit aussi être l’occasion de réaliser une taille d’entretien. Prenez soin d’effectuer ces tailles entre novembre et mars lorsque le mirabellier est dans sa phase de repos.

Ensuite, la taille de fructification doit être effectuée à la mi-automne, lorsque les derniers fruits sont apparus, et au printemps avant l’apparition des premières fleurs.

Comment tailler un mirabellier ?

Comme nous l’avons vu précédemment, la taille de formation du mirabellier se déroule durant les 3 premières années suivant sa plantation. La première année, il faut tailler la hauteur du tronc. La deuxième année, il faut procéder à la taille des charpentières. La troisième année consiste à tailler les nouveaux départs du tronc et les branches jugées inutiles. Cette taille de formation doit survenir entre novembre et mars.

taille du mirabellier

Durant ces trois premières années, une taille d’entretien est également nécessaire. Elle consiste principalement à tailler les branches trop vieilles, mais vous pouvez également tailler les rameaux trop fournis afin de les éclaircir et d’éviter qu’ils aspirent toute la sève.

Vers la fin du mois d’octobre, le début du mois de novembre, lorsque la dernière fructification est survenue, vous pouvez procéder à la taille de fructification. Aérez le cœur de l’arbre pour éviter que les branches se croisent. Taillez les branches fruitières trop anciennes et situées sous les charpentes. Taillez les rameaux stériles et enlevez la tête des rameaux fructifères.

Tailler un mirabellier : conseils pratiques

Lorsque vous taillez un mirabellier, veillez à procéder à des coupes propres en utilisant un sécateur désinfecté et aiguisé. Une fois la taille terminée, appliquez un mastic cicatrisant sur les plus grosses plaies afin d’empêcher qu’une maladie se développe.

Maladie du mirabellier

Oïdium

Survenant lors d’un temps sec et chaud, l’oïdium est une maladie généralement liée à un manque d’eau. Elle prend la forme d’amas blancs farineux sur le dessous des feuilles. Cette maladie freine le développement de l’arbre et de ses branches. Pour l’éviter, veillez à ce que le mirabellier ne soit pas en pénurie d’eau, et n’hésitez pas à ajouter de l’engrais lorsque le sol n’est pas suffisamment riche. Le soufre se révèle particulièrement efficace pour traiter l’oïdium.

Carpocapse

Le carpocapse est un papillon dont la larve se développe à l’intérieur des fruits et notamment la mirabelle. Il favorise également le développement de la moniliose. Pour lutter contre le carpocapse, le plus simple est de ramasser les fruits touchés, et de poser un piège à phéromones ou un piège englué.

arbuste mirabellier

Moniliose

Cette maladie se développe surtout au moment de la floraison et lorsque le climat est humide. Les blessures non cicatrisées favorisent son apparition. Elle entraine la mort des rameaux et des fruits. Une aération du cœur de l’arbre permet de réduire le risque de Moniliose. Si votre arbre est touché par la Moniliose, coupez les fruits et les rameaux concernés, brulez-les, et procédez à un traitement à base de soufre.

Puceron vert

Il apparait au début du printemps et s’agglutine en amas blancs farineux. Il fragilise l’arbre et favorise le développement de la fumagine. Pour prévenir le puceron vert, aérez votre arbre et pulvérisez de l’huile blanche en hiver afin de détruire les œufs.

Cochenilles

Il s’agit d’une famille d’insectes qui se nourrit de la sève des plantes et des arbres. Les cochenilles forment des amas de cire blanche sur les feuilles, les fruits et les rameaux. Une taille d’entretien permet de réduire le risque d’apparition des cochenilles. En hiver, vous pouvez appliquer de l’huile blanche pour détruire les œufs.

Mirabellier : conseils d’entretien

Lorsque le printemps arrive, nourrissez le jeune mirabellier avec de l’engrais spécialement conçu pour les arbres fruitiers. Nous recommandons également de le nourrir en eau, à hauteur de 10 à 20 litres par semaine durant ses premières années.

L’application de bouillie bordelaise une fois la floraison terminée permet de prévenir l’apparition de champignons, mais aussi de certains insectes.

mirabellier taille

N’oubliez pas les tailles de formation, d’entretien et de fructification, et ramassez les fruits pourris tombés au pied de l’arbre.

Conseils de plantation

Commencez par creuser un trou mesurant environ 5 fois le volume de la motte et de ses racines. Aérez le fond du trou pour éviter la rétention d’eau, puis déposez un mélange de terre et d’engrais végétal. Décompactez la motte et posez-la dans le trou que vous pouvez reboucher en veillant à ce que le bas du tronc soit bien dégagé. Tassez la terre et arrosez.

Taille Mirabellier : Quand et Comment Tailler un Mirabellier ?
3 / 5 (23 votes)