Taille arbre fruitier : quand tailler et comment s’y prendre ?

Quand faut-il tailler les arbres fruitiers ? La période et la technique de taille diffère d'un arbre fruitier à un autre. Il est donc crucial de bien connaître chaque arbre pour le tailler de la bonne manière, pendant la saison adéquate.

Taille des arbres fruitiers : le calendrier

Il est important de savoir quand et comment tailler ses arbres fruitiers : chaque variété d’arbres doit être taillée de manière adéquate, à une période bien spécifique de l’année. Pour commencer, nous vous présentons un calendrier de taille des arbres fruitiers.

Il vous permettra de savoir quand tailler les arbres fruitiers sans les endommager :

Arbre fruitierQuand tailler ?
PommierHiver
CitronnierFin de l’hiver
CerisierAutomne/hiver
MirabellierEntre novembre et mars
PrunierEntre novembre et mars
FramboisierHiver
FiguierHiver
AbricotierÉté pour la fructification et hiver pour le rajeunissement
PoirierHiver
NoisetierHiver
PêcherFin de l’automne/début de l’hiver
Oranger du MexiqueJuin, en fin de floraison

Comparez le tarif des jardiniers autour de chez vous !
bouton fermer

Quand tailler les arbres fruitiers ?

Vous l’avez compris, la taille de fruitiers s’effectue principalement en automne et en hiver. En réalité, il existe différentes périodes pour tailler les arbres fruitiers. Chaque période correspond à une taille spécifique, tendant vers un objectif bien précis selon le type d’arbre fruitier.

Les tailles de fruitiers en fonction de saisons et du type d’arbre

  • La taille en vert ou taille d’été : cette taille est destinée à faciliter les tailles suivantes. En effet, elle consiste à réduire la longueur des rameaux venant de pousser. En la pratiquant dès leur apparition, la sève profite davantage aux fruits et ne va pas inutilement nourrir les feuilles. Cette taille se réalise sur les arbres aux formes palissées, comme le poirier, le pêcher, l’abricotier ou le pommier. Elle convient également aux arbres de petite forme
  • La taille d’hiver : La taille d’hiver s’effectue principalement sur les arbres fruitiers à pépins. Elle permet de préparer l’arbre à recevoir des bourgeons, des fleurs, puis des fruits au printemps. Cette taille ne doit être réalisée ni trop tôt ni trop tard

taille arbre pepins

  • La taille d’automne : la taille des arbres fruitiers à noyaux s’effectue souvent en automne. En effet, les rameaux des arbres à noyaux ayant produit des fruits n’en produisent plus après la première fructification. On peut donc couper ces branches après la récolte, dès l’automne. Le fait de rabattre ces branches permet d’éviter que les fruits ne se forment sur des rameaux de plus en plus éloignés du centre de l’arbre au fil des années. Cette taille doit impérativement être effectuée avant l’arrivée des grands froids : les arbres fruitiers à noyaux cicatrisent mal et sont très sensibles aux attaques de parasites pendant la saison hivernale

Les différents types de taille d’arbres fruitiers

On distingue différents types de taille d’arbres fruitiers :

  • La taille de formation : permet de donner une former harmonieuse à l’arbre et concerne les jeunes sujets
  • La taille d’entretien : cette taille classique permet de supprimer les bois malades ou morts, d’ôter les branches qui se croisent ou se touche. Cette opération est nécessaire pour préserver vos arbres des maladies
  • Taille de fructification : cette taille vise à augmenter la production de fruits et à leur permettre de pousser dans de bonnes conditions. C’est grâce à elle que l’on obtient des fruits mûrs, volumineux et en bonne santé
  • Taille douce : cette taille est réalisée par certains jardiniers et élagueurs professionnels. C’est une pratique moins traumatisante pour l’arbre, s’effectuant moins régulièrement que la taille d’entretien. Elle peut être pratiquée tout au long de l’année, hormis pendant les périodes de gel, de forte chaleur ou pendant la reprise de la circulation de la sève, au printemps

Comment tailler les arbres fruitiers ?

La taille des fruitiers n’est pas identique selon le type d’arbre à entretenir. Nous vous présentons donc les différentes tailles à effectuer dans l’année pour les fruitiers à noyaux et à pépins.

Quels outils ?

Pour tailler vos arbres et arbustes, vous devez utiliser un sécateur, des cisailles ou une scie égoïne. Ces outils doivent être tranchants et préalablement désinfectés, afin de limiter la propagation de maladie d’arbre en arbre ou de branche en branche.

taille arbre noyaux

Prévoyez également du mastic cicatrisant, à appliquer sur les plaies de vos arbres après coupe. Pensez également à vous munir d’une échelle ou d’un escabeau pour couper les branches en hauteur.

Taille des arbres fruitiers à noyaux

Les fruitiers à noyaux ont particulièrement besoin d’être entretenus. En effet, ils ne reprennent pas sur du vieux bois : de nombreuses branches sont donc superflues et peuvent détériorer la production fruitière de l’arbre.

Ce sont toutefois des arbres délicats : les tailles drastiques ne leur correspondent pas, les affaiblissent et les exposent aux maladies et aux parasites. Voici comment tailler un arbre fruitier à noyaux :

  • La taille de formation : elle est à pratiquer au printemps, quand l’arbre bourgeonne. Les rameaux fructifères doivent être constamment renouvelés, car les fruits sont portés uniquement par le bois jeune. Commencez par supprimer les branches les moins bien placées en le coupant très court. Raccourcissez les branches conservées. Terminez par pulvériser du cicatrisant sur les plaies de l’arbre, sensibles aux parasites
  • La taille de fructification : cette taille de rafraîchissement se pratique en été. Elle est très simple et peut être réalisée facilement par les particuliers. Éliminez simplement le bois superflu, puis éclaircissez les fruits

oranger

  • La taille de réparation : cette taille doit être effectuée à la fin de l’automne. Elle s’effectue sur les sujets abîmés par un accident ou une tempête. Coupez les branches cassées, puis pulvérisez un désinfectant, comme de la bouillie bordelaise pour prévenir les maladies
  • La taille de fructification : pour ne pas fragiliser votre arbre, réalisez cette taille tous les 5 ans environ, à la fin de l’été. Supprimez alors 1/3 des vieilles branches à leur base, afin de dégager au maximum le centre de l’arbre. Coupez les tiges qui se croisent et le bois mort : cela facilitera la pénétration de l’air et de la lumière dans le feuillage

Taille des arbres fruitiers à pépins

  • La taille de formation : elle s’effectue de novembre à mars. Il est important de ne jamais tailler en période de gel. De même, évitez de tailler un arbre à pépins la première année de sa plantation. Réalisez les mêmes opérations que pour les arbres fruitiers à pépin
  • La taille de fructification : pour un fruitier à pépin, cette taille doit être réalisée tous les ans, à l’automne ou à la fin de l’hiver (avant la reprise de la végétation). Sans cette taille, les arbres à pépins ne fructifient qu’une année sur deux. La taille de fructification se réalise de la même manière pour un arbre fruitier à pépin que pour un arbre fruitier à noyaux

shutterstock 493429285

  • La taille trigemme ou taille de raccourcissement : Vérifiez que vos outils soient propres et désinfectés. Supprimez le bois mort ou abîmé, puis nettoyez l’intérieur de l’arbre en supprimant les branches qui se croisent. Détachez tous les fruits anciens encore accrochés à l’arbre. Coupez les branches pointant vers l’intérieur à leur base. Raccourcissez la longueur des branches charpentières à 20/25 centimètre du tronc. Pour finir, taillez les branches latérales au-dessus du troisième œil ou bourgeon

Importance de la taille pour les fruitiers à pépins

Raccourcir les branches des arbres fruitiers est primordial. En effet, cette coupe permet d’obtenir de beaux fruits, mais aussi d’aérer le cœur de l’arbre. Cela permet de limiter les risques de maladies dues à une mauvaise circulation de l’air. De manière plus générale, la taille des branches améliore la vigueur et le rendement de l’arbre en formant un arbre au port bien équilibré.

Pourquoi effectuer la taille des fruitiers ?

La taille d’un fruitier permet d’obtenir un arbre en pleine santé et productif. En outre, tailler ses arbres et arbustes permet également de maîtriser la végétation et de donner une forme esthétique au feuillage.

Au-delà de l’aspect esthétique, tailler un feuillage exubérant permet également de préserver votre arbre fruitier : le poids du feuillage et des branchages, bien réparti, permet de préserver l’arbre et ses fruits.

taille arbres fruitiers

En effet, laissé à l’état “sauvage” les fruitiers ont tendance à pousser en largeur et à s’allonger. Leurs branches, fragiles, deviennent alors incapables de porter des fruits. En outre, tailler un fruitier permet d’obtenir des fruits presque à portée de main et donc de faciliter la cueillette.

Un fruitier mal taillé est également vulnérable aux conditions météorologiques : il n’est pas rare de voir des arbres et arbustes peu entretenus déchirés ou brisés pendant une tempête.

Faire tailler un arbre fruitier par un jardinier

Vous savez maintenant pourquoi, quand et comment tailler vos arbres à fruits. Deux choix s’offrent maintenant à vous : procédez à la taille vous-même ou passer par un jardinier ou un élagueur professionnel.

Sachez que le tarif d’élagage par un professionnel est généralement situé entre 90 et 160 € par intervention pour un arbre de 2 à 10 mètres de haut.

Déléguer la taille de vos arbres à un professionnel comporte plusieurs avantages, si vous n’êtes pas un jardinier expérimenté :

  • Un professionnel dispose de tout le matériel nécessaire pour réaliser la taille. Vous n’aurez donc pas à investir dans du matériel de jardinage
  • Un jardinier est capable de réaliser la taille en toute sécurité. Tailler ses arbres implique souvent de travailler en hauteur. Cela peut être une opération dangereuse lorsqu’on n’a pas l’habitude de la réaliser : la chute est vite arrivée
  • L’élagueur connaît chaque arbre et sait quand et comment le tailler. Lui confier vos travaux de jardinage vous assure un résultat soigné

secateur taille arbustes

Vous estimez ne pas posséder les compétences nécessaires et ne souhaitez pas mettre en danger vos arbustes fruitiers, ni mettre votre sécurité en jeu ? Nous vous conseillons de faire réaliser plusieurs devis avant de choisir un jardinier.

En effet, faire réaliser 2 à 4 devis est une bonne chose. Cela peut vous permettre de comparer les tarifs et prestations proposées, mais aussi, pourquoi pas, de faire jouer la concurrence pour obtenir un meilleur tarif.

Comparez le tarif des jardiniers autour de chez vous !
bouton fermer

Taille d’un arbre fruitier : les erreurs à ne pas commettre

Vous souhaitez tailler votre arbre fruitier vous-même ? Les quelques conseils suivants vont vous permettre de ne pas endommager vos arbres et de ne pas nuire à votre production de fruits.

Tailler trop tôt en hiver

Vous l’avez compris, la taille d’hiver se pratique en hiver, pendant le repos végétatif de l’arbre fruitier. Elle doit, dans l’idéal, être réalisée le plus tard possible, avant la floraison et quand il ne gèle pas.

Si vous pratiquez la taille trop tôt pendant l’hiver, la coupe des rameaux et branches risque de provoquer le départ de nouveaux bourgeons, si les températures se radoucissent.

poirier

Les jeunes fleurs et fruits, à la merci du gel si le froid réapparaît, risquent de mourir. Il est donc conseillé de tailler tard dans l’hiver, juste avant le départ de la végétation.

Ainsi, vous pourrez facilement différencier les bourgeons à fleurs et à bois, ce qui vous permettra de déterminer où tailler vos arbres fruitiers. En outre, les plaies cicatrisent mieux en fin d’hiver.

Tailler dès la plantation

On peut être tenté de tailler un arbre à la forme atypique dès qu’on revient de chez le pépiniériste. Ce n’est pas une bonne chose : l’important est que l’arbre s’installe bien et prenne de la vigueur.

pecher

Le système racinaire de l’arbre a besoin de temps pour recommencer à fonctionner après la plantation. Nous vous conseillons donc d’attendre le printemps suivant pour effectuer la première taille de formation.

Conserver les branches fragiles

Les branches de votre arbre doivent être bien réparties autour du tronc. Observez la force de chacune de ces branches. Conservez les branches solides, dîtes branches charpentières : ces dernières permettent de préserver la structure de votre arbre.

En revanche, les branches maigrelettes, abîmées ou mal orientées ne récupèrent jamais. Il est donc important de vous débarrasser de ces branches en les taillant.

Garder trop de branches

Les premières branches formant l’arbuste sont sa charpente. Il n’est pas utile d’en garder beaucoup. Nous vous conseillons de conserver entre 3 et 6 branches maximum. Ces branches doivent pouvoir grandir sans gêner leurs voisines. Chez un jeune sujet, on conserve souvent 7 branches ou plus, ces dernières étant peu volumineuses.

framboisier

Ce n’est pas forcément une bonne chose : ces branches vont rapidement grossir. C’est à ce moment que les problèmes surviennent. Pensez donc à couper les branches lorsqu’elles sont encore petites : cela vous permettra de ne pas avoir à effectuer l’opération quelques années plus tard, alors que les branches seront en surnombre et bien plus robustes.

Ne pas observer vos arbres entre les tailles

On pourrait penser que les arbres n’ont pas besoin d’attention hors période de taille. C’est pourtant faux : les arbres fruitiers peuvent souffrir de maladies et sont souvent la cible de parasites (araignées rouges, pucerons, cochenilles…).

entretien arbre fuitier

Il est donc important de surveiller vos arbres régulièrement : cela vous permettra d’agir rapidement en présence de parasites ou de maladies et de limiter les dégâts en appliquant un traitement adéquat.