Taille des hortensias : quand et comment les tailler ?

Taille des hortensias : Quand et Comment les tailler ?
5 / 5 (1 vote)
Quand et comment tailler des hortensias ? Quelles sont les règles de coupe à respecter ? Faut-il couper ou rabattre les hortensias ? Comment éviter ou traiter les maladies des hortensias ? Allojardin.com a rassemblés tous les conseils et les étapes pour réussir à bien entretenir ses hortensias.

Quand tailler les hortensias ?

Conseils de taille des hortensias

Au fur et à mesure que l’hortensia vieillit, ses inflorescences grossissent et vous pouvez le tailler plus intensément. Concernant la taille d’automne, il est recommandé de ne pas vous précipiter, car les tiges ayant été fleuries assurent une protection des bourgeons durant l’hiver. N’hésitez pas à consulter les autres guides de taille par type d’arbre et d’arbustes (arbres fruitiers, cerisiers…).

Au printemps

La taille de printemps doit être réalisée au moment où les feuilles ont commencé à pousser, c’est-à-dire au mois d’avril.

L’intérêt de cette taille printanière est d’éliminer les fleurs fanées et de raccourcir les rameaux. Cependant, lors de la première année suivant la plantation, il ne faut pas procéder à une taille trop importante. Le mieux est de retirer uniquement les rameaux morts et ceux ne donnant plus de fleurs.

hortensia jardin

L’année suivante, vous pouvez commencer à retirer les branches basses afin que l’hortensia prenne de la hauteur. À partir de la troisième année, il est conseillé de raccourcir les rameaux de 3 ans (ceux qui possèdent le plus de ramifications), et de retirer les rameaux secs et endommagés.

Pour la coupe, veillez à toujours la faire environ 2cm au-dessus d’un nouveau bourgeon.

Soit à la fin de l’hiver

Si vous désirez procéder à la taille de l’hortensia en hiver, mieux vaut le faire à la fin de l’hiver, c’est-à-dire vers mi-février.

Certains préconisent de laisser les inflorescences fanées afin qu’elles protègent les bourgeons situés en dessous et pour des raisons décoratives. D’autres estiment qu’il est préférable de couper ces inflorescences au-dessus d’un nouveau bourgeon.

En hiver, on peut effectuer une taille plus importante afin d’optimiser la future floraison.

hortensias multicouleurs

Comment tailler les hortensias ?

Le premier point en prendre en compte concernant la taille des hortensias, est de tailler une fois la floraison effectuée, surtout lorsque vous vivez dans une région tempérée, car dans les régions aux hivers plus rigoureux, mieux vaut procéder à la taille à la fin de l’hiver.

Commencez par tailler les rameaux avec des fleurs fanées. N’hésitez pas à les tailler sur 30cm, mais en veillant à ce que la coupe soit réalisée juste au-dessus d’une paire de gros bourgeons.

La taille doit servir à aérer l’hortensia. De ce fait, coupez les tiges les plus faibles et celles qui sont mal formées, ainsi que les tiges qui poussent n’importe comment. Pensez aussi à couper les tiges les plus âgées et celles qui sont les moins productives. N’oubliez pas d’appliquer un produit cicatrisant sur les coupes importantes.

hortiensas roses

Hortensias : informations intéressantes

Informations sur les hortensias

Scientifiquement appelé Hydrangea, l’hortensia est un arbuste de la famille des de la famille des Hydrangeacées. Sa hauteur peut atteindre 2m, son feuillage est caduc et sa floraison se déroule en été. L’hortensia préfère les coins ombragés et il est présent partout dans le monde, même s’il est originaire d’Asie.

La couleur des fleurs de l’hortensia varie généralement en fonction de l’acidité du sol, sachant que plus le sol est acide et plus les fleurs tendent vers une teinte bleue. À l’inverse, dans un sol plus neutre, les fleurs seront davantage rouges.

Très apprécié pour son aspect décoratif, l’hortensia peut se planter directement dans le sol ou en pot. Il est notamment très fréquent sur les balcons.

Plantation des hortensias

Comme nous l’avons indiqué ci-dessus, l’hortensia préfère les coins ombragés et une terre fraîche. Il apprécie notamment les sols riches et situés au bord de la mer, car il a besoin d’humidité pour se développer.

Pour planter un hortensia, privilégiez un coin pas trop ensoleillé, à l’abri du vent, et en veillant à ce que la terre ne soit pas trop chargée en calcaire. Respectez une distance de 1m entre chaque arbuste et procédez à la plantation de préférence au printemps ou en été.

hortensia plantation

Une fois planté, arrosez l’hortensia avec environ 20 litres d’eau, et si possible en utilisant de l’eau de pluie moins chargée en calcaire que l’eau venant du robinet.

Conseils de plantation

Pour être planté, l’hortensia n’a pas besoin d’un trou très profond. Par contre, le trou doit être suffisamment large pour favoriser le développement des racines. Si votre sol contient beaucoup de calcaire, n’hésitez pas à utiliser du terreau enrichi de corne et de la terre de bruyère.

Variétés d’hortensias

Les principales variétés d’hortensias

Il existe de nombreuses variétés d’hortensias. Parmi toutes ces variétés, celles qui sont les plus répandues sont les celles de l’espèce Hydrangea macrophylla : Ayesha (fleurs rose foncé), Hydrangea macrophylla Blue bonnet (bleu), Hydrangea macrophylla Lanarth white (blanches), Hydrangea macrophylla Beauté vendômoise (bleu clair), Hydrangea macrophylla Libelle (blanches) et Hydrangea macrophylla Zorro (bleue).

Nous pouvons également évoquer l’Hydrangea aspera, l’Hydrangea seemannii, l’Hydrangea paniculata, l’Hydrangea serratifolia, l’Hydrangea quercifolia et l’Hydrangea arborescens (hortensia de Virginie). Sans oublier l’hortensia grimpant Hydrangea anomala petiolaris.

Une variété particulière : les hortensias bleus

Nous avons expliqué que la couleur des hortensias dépend de l’acidité du sol et que plus un sol est acide, plus les fleurs auront tendance à avoir une teinte bleue. C’est notamment le cas des hortensias qui poussent dans les terrains schisteux comme l’Anjou et la Bretagne.

hortensia bleu

Toutefois, il existe des hortensias qui conservent une teinte bleu mauve, peu importe l’acidité du sol : Bodensee et Blue Wave. Si votre sol n’est pas naturellement acide, mais que vous désirez obtenir des hortensias bleus, vous pouvez choisir l’une de ces deux variétés ou sinon augmenter l’acidité du sol en déposant de la terre de bruyère et en utilisant un engrais à base de poudre d’ardoise riche en alumine.

Entretien des hortensias

Lors qu’arrive la fin de l’hiver ou le début du printemps, coupez les fleurs fanées et taillez intensément les vieux rameaux.

Au printemps, il est également recommandé d’ajouter une couche d’engrais afin de favoriser l’enracinement et la floraison des hortensias. Optez pour de la corne broyée sous forme de poudre, ou de la poudre d’os d’origine marine.

Pour une plantation en pot, nous conseillons d’utiliser du terreau mélangé à de la terre de bruyère. Placez le pot à proximité d’une fenêtre ne subissant pas trop d’ensoleillement. Une fois le printemps arrivé, retirez l’hortensia de son pot et plantez-le à l’extérieur. En effet, en intérieur, un hortensia ne fleurit pas.

hortensia rose

Concernant l’arrosage, veillez à ne pas utiliser une eau trop chargée en calcaire. Lors de la première année de plantation, l’arrosage doit survenir deux fois par semaine, puis une fois par semaine les années suivantes. Toutefois, n’hésitez pas à augmenter la fréquence d’arrosage en été, surtout lors des fortes chaleurs.

Comment s’occuper d’hortensias en intérieur ?

Les hortensias ne sont pas vraiment conçus pour être maintenus en intérieur. Toutefois, vous pouvez conserver un hortensia en intérieur jusqu’à ce que sa première floraison soit terminée. Optez pour un endroit assez frais (moins de 21°C), lumineux, mais en veillant à ce que l’arbuste ne subisse pas trop directement l’ensoleillement. Veillez à maintenir le terreau humide en évitant d’inonder les racines.

Une fois la première fleuraison terminée, il ne sert à rien de conserver l’hortensia à l’intérieur de votre domicile, puisqu’il ne refleurira pas. Dans ce cas, il vaut mieux le planter en terre à l’extérieur.

Maladies de l’hortensia : détecter et agir

Bien que très résistant, l’hortensia peut être victime de certaines maladies ou de certains parasites.

Parmi les parasites on retrouve le plus souvent des cochenilles et des acariens de la famille des Tetranychidae souvent appelés araignées rouges.

Au niveau des maladies, l’hortensia est particulièrement sensible lorsque la terre est trop riche en calcaire. Dans ce cas, l’hortensia risque de souffrir de chlorose et voir ses feuilles jaunir. Si cela arrive, ajoutez de la terre de bruyère et pensez à arroser l’hortensia avec de l’eau de pluie.