Elagage Chêne : Quand et Comment le tailler ?

Elagage chêne : Quand et Comment le tailler ?
5 / 5 (1 vote)
Quand et comment tailler le chêne ? Quel type d’élagage faut-il utiliser pour les jeunes et les vieux chênes ? Quelles sont les maladies du chêne ? Le chêne, ou aussi le roi des forêts, est l’un des arbres les plus majestueux que nous avons en France. Guide pratique sur l’élagage chêne.

Quand tailler le chêne ?

La taille du chêne ne doit pas être réalisée au moment du débourrement, c’est-à-dire lorsque les bourgeons s’ouvrent et que les nouvelles feuilles se déploient, ni lors de la période qui devance la chute des feuilles. Autrement dit, les périodes les plus propices à la taille du chêne sont la fin du printemps et de l’été, mais également l’hiver. Durant ces périodes, vous ne risquez pas d’épuiser les feuilles du chêne.

Il s’agit avant tout d’une taille de forme, afin que le chêne ne devienne pas trop envahissant et qu’il s’adapte à son environnement.

chene ciel

Trouver une entreprise pour élaguer un chêne

Vous n’êtes pas certain de bien savoir comment élaguer votre chêne ? Dans ce cas, faites appel à un jardinier ou à un élagueur grimpeur capable de tailler votre chêne, de la bonne manière.

Faites une demande de devis gratuite sur AlloJardin.com pour trouver une entreprise d’élagage compétente et apte à vous aider dans vos travaux d’élagage de chêne. Vous économiserez déjà beaucoup de temps et, en plus, vous pourrez avoir plusieurs propositions pour comparer les prix (et aussi négocier le budget).

Si vous souhaitez en savoir davantage, consultez les tarifs d’élagage.

 

Élagage chêne : les techniques de coupe

Pour élaguer un chêne, vous avez le choix entre 4 types de tailles :

  • La taille en port libre ou la conduite semi-libre
  • La taille en têtard
  • La taille en taillis ou la taille en cépée
  • La taille en topiaire

Le choix de la taille dépend principalement de la forme que vous désirez conférer au chêne, mais aussi de la fréquence à laquelle vous désirez entretenir le chêne.

Élagage chêne en port libre

La taille en port libre ou semi-libre est une taille douce, c’est-à-dire une taille raisonnée. Elle convient lorsque le chêne dispose d’un espace suffisamment important pour se développer sans qu’il soit nécessaire de la tailler trop intensément et trop régulièrement. Autrement dit, si vous avez un jardin aux dimensions modestes, cette taille ne convient pas.

taille chene

Ce sont les deux types de tailles qui exigent le moins d’entretien. En effet, la taille en port libre consiste en première taille qui doit être de formation, c’est-à-dire lorsque le chêne est encore jeune. Ensuite, vous pouvez laisser le chêne se développer seul. Il vous suffira d’enlever les bois morts de temps en temps.

La taille semi-libre exige un peu plus d’entretien, puisque après la taille de formation, il faut procéder à des tailles permettant de répartir les charpentières autour de l’arbre en veillant à relever le houppier de façon à ce que le chêne se compose d’un tiers de tronc pour deux tiers de couronne.

Une fois que la cime du chêne possède une forme arrondie, vous pouvez, de temps en temps, procéder à une taille d’entretien afin d’éliminer les bois morts, les branches sans feuilles, les drageons, les gourmands, les branches mal positionnées, et de raccourcir les branches cassées.

Élagage chêne en têtard

Plus vraiment d’actualité, la taille en têtard sert à produire du petit bois de façon régulière. Elle convient plus particulièrement au chêne-liège, au chêne pédonculé et au chêne pubescent.

Pour procéder à une taille en têtard, le chêne doit être jeune. Il faut attendre que l’arbre atteigne la hauteur de tronc désirée. À ce moment, vous pouvez couper toutes ses branches. La taille en têtard est réitérée tous les 3 à 6 ans.

Taille chêne en cépée

La taille en cépée ou en taillis est principalement utilisée pour produire du bois de chauffage. Elle permet aussi de produire du bois pour concevoir des piquets et du bois de trituration qui servira à fabriquer de la cellulose, des panneaux de particules et des panneaux de fibres.

Pour éviter que la taille n’entraine un épuisement du sol, il est recommandé de tailler les perches au ras de la souche et hors période de sève, de conserver environ 20m3 pour l’hectare de rémanents que la litière puisse se renouveler, et de laisser des branches sur les souches pour les protéger des cerfs.

Pour la taille en cépée, il convient de laisser 3 à 4 troncs au départ d’une souche dont le tronc a été coupé dans le but de former une touffe ornementale.

jardin chene soleil

Que faut-il savoir sur le chêne ?

Les caractéristiques du chêne

Le chêne est sans aucun doute l’un des arbres les plus populaires en France. En effet, le chêne regroupe plusieurs variétés d’arbres et d’arbustes du genre Quercus, dont le plus connu est le chêne des forêts.

chene pres

Ce dernier est un arbre imposant, doté d’un feuillage caduc vert au printemps qui tend vers le rouge vif, l’orange et le jaune en automne. Son bois est particulièrement apprécié pour la conception de meubles, d’objets et de structures en bois.

Toutefois, dans un jardin, le chêne forestier ne convient pas forcément, car il peut devenir très imposant même si sa croissance est lente. D’autres variétés de chênes conviennent davantage comme arbre d’agrément d’un jardin.

Le chêne vert

Le Quercus ilex, communément appelé chêne vert, se caractérise par un feuillage persistant, ce qui signifie que cet arbre conserve son feuillage tout au long de l’année, même durant la saison hivernale.

Son feuillage est composé de petites feuilles vert foncé et luisantes. Particulièrement répandu du côté de la Méditerranée, le chêne vert est très résistant face au froid puisqu’il peut supporter des températures négatives allant jusqu’à -15°C. De ce fait, on le retrouve également ailleurs sur le territoire français et notamment sur le littoral atlantique où il est notamment utilisé pour renforcer les dunes.

Fruit du chêne : le gland

Le chêne produit des fruits appelés les glands. Auparavant utilisés pour concevoir de la farine, les glands étaient récoltés durant les mois de septembre et d’octobre. Désormais, ces fruits ne sont pas utilisés dans l’alimentation humaine, mais ils servent de nourriture à plusieurs animaux sauvages, dont les écureuils.

Si la production de glands est souvent irrégulière chez le chêne, ils poussent généralement en très grande quantité.

chene foret

Les maladies du chêne

Le chêne est un arbre particulièrement résistant qui résiste à la plupart des maladies. Cependant, il reste assez sensible face aux chenilles processionnaires. Si pour les pins, les cocons se forment en bout de branches qu’il suffit de couper pour éliminer les chenilles avant qu’elles ne sortent, pour les chênes, les cocons se forment le long des branches. Il est alors plus compliqué d’éliminer ces cocons. Il n’existe pas vraiment de traitement performant, et la meilleure solution consiste à couper la branche.

Le chêne peut aussi être victime de l’oïdium : un champignon qui s’attaque aux feuilles. Un duvet blanc apparait sur les feuilles attaquées par l’oïdium (en savoir plus). Pour lutter contre ce champignon, il existe des traitements de prévention, mais aussi des traitements curatifs.