Désherbage : comment désherber son jardin et à quel prix ?

Comment désherber son jardin ? Quels outils pour désherber ? Comment désherber facilement et naturellement ? Comment désherber sans polluer ? Quel est le tarif pour désherber son jardin avec un jardinier ? Allojardin.com vous explique tout sur le desherbage et vous permet de faire des économies sur le désherbage de jardin. Au revoir les mauvaises herbes !

Pourquoi faut-il désherber ?

Le désherbage est une étape indispensable de l’entretien de jardin. Il consiste à enlever les plantes indésirables, ou mauvaises herbes, qui poussent au sein de plantes cultivées ou dans un endroit non voulu. Le désherbage est essentiel pour plusieurs raisons :

  • Favoriser le développement des plantes cultivées : les mauvaises herbes empiètent sur le terrain des plantes cultivées et de ce fait elles vont usurper une partie des ressources (eau, nutriments…) nécessaires aux plantes pour bien se développer. Le désherbage permet de limiter cet effet.
  • Lutter contre les maladies susceptibles de toucher les plantes : les mauvaises herbes vont davantage attirer les parasites (pucerons, champignons, acariens…) se nourrissant des plantes cultivées ou entrainant l’apparition de maladies détruisant progressivement les plantes.
  • Optimiser la quantité et la qualité : les mauvaises herbes peuvent faire de l’ombre à certaines plantes cultivées et ainsi réduire l’apport de lumière naturelle. Il en résulte une quantité plus faible de plantes cultivées et celles qui arriveront à se développer seront souvent de plus petite taille.
  • Réduire les risques de problèmes de santé : certaines mauvaises herbes peuvent comporter des substances toxiques, allergisantes ou urticantes pour les êtres humains.
  • Améliorer l’esthétique général du jardin : les mauvaises herbes réduisent l’harmonie du jardin. On s’occupe d’ailleurs souvent du désherbage et de la tonte de pelouse en même temps.

Désherbage : quand désherber les mauvaises herbes ?

Certaines périodes sont plus propices au désherbage. Ainsi, il est conseillé de procéder à cet entretien du jardin le plus tôt possible au printemps ou en été, avant la poussée des plantes cultivées et quand les mauvaises herbes sont en train de se développer.

Parmi les nombreuses plantes indésirables, les plus fréquentes sont les suivantes : amarantes, capselle, gaillet gratteron, géranium sauvage, laiteron, lamier blanc, mercuriale, mouron, mousse, pâquerette, plantains, séneçon. Et voici celles qui sont considérées comme étant les plus difficiles à enlever : chardons, chiendent, lierre commun, liserons, ortie, pissenlit, ronces, trèfle.

Tarif désherbage

Tarif désherbage pour désherber avec un jardinier

Le tarif désherbage avec un jardinier est en moyenne entre 24€ et 41€ tarif horaire TTC. Si vous faites appel à un jardinier en service à la personne, vous pourrez déduire 50% du tarif horaire. Prenez le temps de faire une demande de devis afin d’être certain d’obtenir le meilleur prix autour de votre ville (consulter les tarifs des jardiniers pour obtenir les tarifs d’autres travaux d’entretien de jardin).

Tarif désherbage pour désherber soi-même

Le coût du désherbage repose essentiellement sur l’achat du matériel et des produits :

  • Pour un désherbage manuel : pour moins de 40€, vous avez tout le matériel nécessaire et qui vous resservira à chaque désherbage.
  • Pour un désherbage thermique : prévoyez un investissement de départ de 50€ à 150€ en fonction du désherbeur thermique.
  • Pour un désherbage mécanique : de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros selon la machine auquel il faut également ajouter le coût de consommation d’énergie lors de chaque utilisation si la machine est motorisée
  • Pour un désherbage chimique : entre 15€ et 50€ le litre de produit, qu’il faut renouveler lorsque le contenant est vide

Désherbage manuel

Le désherbage manuel consiste à enlever les mauvaises herbes à la main, sans utiliser de produit chimique. Naturellement, désherber à la main signifie aussi que vous pouvez utiliser des outils comme la houe, la binette, le râteau ou encore le désherbeur.

Le désherbage manuel présente quelques avantages indéniables :

  • Écologique et naturel : ce qui permet de maintenir un sol sain favorable au développement des plantes cultivées.
  • Économique : puisqu’à part l’achat d’éventuels outils qui réserveront à chaque désherbage, aucune autre dépense n’est nécessaire.
  • Efficace : un travail soigné permet d’éliminer la totalité des mauvaises herbes.
  • Compost : vous pouvez utiliser les mauvaises herbes arrachées comme compost.
  • Respect de l’environnement : le désherbage manuel respecte l’écosystème et favorise la respiration naturelle de la terre et des plantes.

Le seul inconvénient du désherbage manuel est qu’il demande un effort physique et qu’il prend plus ou moins de temps en fonction de la quantité de mauvaises herbes à arracher. Évidemment, si vous prenez du plaisir à travailler au contact de la terre, cela ne sera pas un gros problème.

Pour vous faciliter le travail, nous vous conseillons de laisser le soleil assécher naturellement les mauvaises herbes, puis d’arroser la terre ou d’attendre la pluie, pour ensuite arracher plus facilement les plantes indésirables.

Désherbage thermique

Le désherbage thermique consiste à créer un choc thermique très élevé afin de faire éclater les cellules végétales remplies d’eau permettant d’éliminer les mauvaises herbes de la racine jusqu’aux feuilles.

Il se pratique au moyen d’un désherbeur thermique. Il s’agit d’un appareil muni d’une tige au bout de laquelle va se dégager une température très élevée (plus de 800°C). Le but n’est pas de bruler la plante, mais bel et bien de provoquer un choc thermique pour éliminer la totalité des mauvaises herbes.

Il existe deux types de désherbeurs thermiques :

  • Desherbeur thermique au gaz : une énergie fossile rejetant du CO2 et pas vraiment écologiques.
  • Desherbeur thermique à l’électricité : à l’aide d’une résistance, offrant une solution nettement plus écologique.

Si les mauvaises herbes sont trop hautes et trop développées, le désherbage thermique est moins efficace. Attention aussi à ne pas pratiquer cette technique trop près d’une zone facilement inflammable.

Désherbage mécanique

Désherbage mécanique avec un motoculteur

Le motoculteur permet de retourner la terre afin de l’aérer entre chaque récolte. Il est également un moyen efficace de désherbage mécanique. Il convient surtout pour les surfaces assez grandes de plantations, mais il n’est pas adapté au désherbage ciblé.

Désherbage mécanique avec un scarificateur

Le scarificateur est un outil équipé de dents métalliques. Il sert à arracher les mauvaises herbes présentes sur une pelouse sans abîmer cette dernière. Cette technique de désherbage mécanique peut être manuelle ou motorisée.

Désherbage mécanique avec une débroussailleuse

La débroussailleuse est un appareil motorisé qui permet de couper la broussaille. Elle peut être utilisée pour couper les mauvaises herbes dans certaines zones envahies par ces plantes indésirables. Toutefois, elle ne fait que les couper, et elle ne les arrache pas. Esthétiquement, cela permet de réduire leur visibilité, mais sans action supplémentaire, les mauvaises herbes vont repousser assez rapidement.

Désherbage mécanique avec une tondeuse

La tondeuse sert à la base à tailler le gazon. Mais elle est également très pratique pour couper les mauvaises herbes et pour les affaiblir. Elle ne les arrache pas, et en ce sens elle ne peut donc pas être totalement considérée comme une technique de désherbage mécanique, mais elle facilite grandement le travail d’un motoculteur ou d’un scarificateur.

Désherbage chimique

Le désherbage chimique consiste à pulvériser un produit chimique appelé désherbant ou herbicide. Ce produit est conçu spécialement pour s’attaquer aux mauvaises herbes. Il existe même des produits qui peuvent être pulvérisés sur le gazon afin d’éliminer les adventices sans détériorer la pelouse.

Ces produits chimiques sont relativement efficaces et réduisent les efforts. Cependant, il s’agit de produits qui sont souvent toxiques et nocifs. Ils ont tendance à s’incruster dans le sol et à le polluer. Le désherbage ne représente absolument pas une solution écologique.

De plus en plus de ces désherbants sont désormais interdits. Et ils le sont déjà tous aux abords d’un cours d’eau. Nous conseillons vivement d’utiliser un désherbant naturel plutôt qu’un produit chimique.

Désherbage : Comment Désherber son Jardin et à Quel Prix ?
4.4 / 5 (20 votes)